La bourse ferme dans 2 h 41 min
  • CAC 40

    6 642,45
    +19,86 (+0,30 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 177,59
    +7,72 (+0,19 %)
     
  • Dow Jones

    34 751,32
    -63,07 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,1780
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    1 757,80
    +1,10 (+0,06 %)
     
  • BTC-EUR

    40 280,96
    -879,09 (-2,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 202,96
    -30,33 (-2,46 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,28
    -0,33 (-0,45 %)
     
  • DAX

    15 648,18
    -3,57 (-0,02 %)
     
  • FTSE 100

    7 045,17
    +17,69 (+0,25 %)
     
  • Nasdaq

    15 181,92
    +20,39 (+0,13 %)
     
  • S&P 500

    4 473,75
    -6,95 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3800
    +0,0004 (+0,03 %)
     

Le prince Charles jugé "snob impénitent" : ce jour où il a humilié une secrétaire

·1 min de lecture

Depuis des années, les Anglais se demandent si, un jour, Elizabeth II se retirera de la vie politique et publique pour se reposer et laisser son fils aîné, Charles, prendre la couronne d’Angleterre à sa place. Mais il faut dire que la reine d’Angleterre ne semble pas prête à quitter son rôle qu’elle aime tant ! La reine mère a encore beaucoup à gérer, entre les scandales de son fils Andrew, proche de Jeffrey Epstein, et de Meghan et Harry, qui ont quitté leur rôle de premier plan dans la famille royale et se sont exilés aux États-Unis, causant beaucoup de remous… Et si la reine d’Angleterre a aujourd’hui le record du règne le plus long, cela semble arranger certains, qui n’ont pas vraiment hâte de voir Charles, son fils aîné, prendre la relève. Imaginez : 85 % des sujets britanniques (ceux qui ont moins de 70 ans) n'ont connu qu'elle comme reine, comme le rappelle un article du Point paru le jeudi 5 août 2021. Et, en comparaison à sa mère, le prince Charles donne une image snob.

Mais que reprochent les Britanniques à leur prince héritier ? Selon le journaliste du Point, "le prince Charles est plus respecté qu’aimé", et cela fait une énorme différence ! Sa personnalité est déroutante et jugée peu adaptée à un prince censé être empathique. Celui qui fut le mari de Diana est jugé "irascible", "entêté", faisant des "caprices" et avec "un tempérament hautain"… loin du défenseur de l’écologie et de la société multiculturelle qu’il est censé incarner ! Ce "snob impénitent", selon les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles