La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 156,63
    -11,46 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    13 410,19
    -131,93 (-0,97 %)
     
  • Nikkei 225

    26 170,30
    -841,03 (-3,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1143
    -0,0101 (-0,90 %)
     
  • HANG SENG

    23 807,00
    -482,90 (-1,99 %)
     
  • BTC-EUR

    32 513,46
    -1 698,99 (-4,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    827,17
    +7,67 (+0,94 %)
     
  • S&P 500

    4 330,80
    -19,13 (-0,44 %)
     

Le Prince Charles dément s'être inquiété de la couleur du bébé de Meghan et Harry

·2 min de lecture
Le prince Charles en juin 2019 - Niklas HALLE'N - AFP - POOL
Le prince Charles en juin 2019 - Niklas HALLE'N - AFP - POOL

Le prince Charles, soupçonné de racisme envers son petit-fils Archie, s'est défendu ce lundi par le biais d'un porte-parole. Le journaliste américain Christopher Anderson révèle dans un livre à paraître ce mardi, intitulé Brothers and Wives: Inside the Private Lives of William, Kate, Harry and Meghan, que le prince s'est interrogé sur la couleur de peau des futurs enfants de Meghan et Harry, lorsque le couple s'est fiancé.

"C'est de la fiction, et cela ne vaut pas la peine que l'on fasse plus de commentaires à ce sujet", a répliqué un porte-parole de Clarence House, interrogé par le Times.

Au petit-déjeuner avec Camilla

Selon un article de Page Six, qui a eu accès à des extraits en avant-première, l'auteur avance que le prince Charles est la personne qui a soulevé le fameux sujet autour de la couleur de peau d'Archie. Il évoque dans son livre la scène, qui se serait s'est déroulée lors d'un petit déjeuner avec sa femme Camilla le 27 novembre 2017, jour où les fiançailles de Harry et Meghan ont été annoncées.

Charles aurait lancé à Camilla: "Je me demande à quoi va ressembler le bébé". Ce à quoi la duchesse de Cornouailles aurait répondu: "Il sera absolument magnifique". "Je veux dire quelle sera la couleur de peau de leurs enfants?", aurait ajouté le prince de Galles. 876450610001_6238570893001

L'histoire a commencé en mars dernier. En pleine interview-choc à Oprah Winfrey aux côtés de son époux le prince Harry, Meghan Markle avait affirmé que des membres de la famille royale s'étaient inquiétés de la couleur de peau de son fils avant sa naissance. Ils auraient exprimé des "inquiétudes (...) quant à savoir à quel point sa peau serait foncée", avait assuré l'ex-actrice , métisse. "J'étais sous le choc" avait assuré Harry.

Très vite, Oprah Winfrey avait apporté des précisions et assuré que ni la reine Elizabeth II ni son mari le prince Philip n'avaient participé à ces conversations. Mais alors, qui? Interpellé par des journalistes, le prince William avait, quant à lui, assuré: "Nous ne sommes pas du tout une famille raciste".

Le tabloïd britannique The Sun rapporte de son côté que le prince a alerté ses avocats royaux sur ce allégations.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles