Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 693,45
    +191,27 (+0,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 372,14
    -1,71 (-0,12 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

Primes JO à la RATP: jusqu'à 1.777 euros pour les agents des stations et gares

Les agents de stations du métro et du RER de la RATP qui travailleront pendant les JO de Paris pourront toucher jusqu'à 1.777 euros bruts de primes selon un accord signé avec les syndicats (JULIEN DE ROSA)
Les agents de stations du métro et du RER de la RATP qui travailleront pendant les JO de Paris pourront toucher jusqu'à 1.777 euros bruts de primes selon un accord signé avec les syndicats (JULIEN DE ROSA)

Les agents de stations du métro et du RER de la RATP qui travailleront pendant les JO de Paris pourront toucher jusqu'à 1.777 euros bruts de primes selon un accord signé avec les syndicats, a annoncé la direction mercredi.

Ce dispositif, dont le montant exact dépendra des contraintes effectivement cumulées par chaque salarié, concerne les 5.500 agents de gares et stations susceptibles de travailler du 22 juillet au 8 septembre, pendant la période de compétition des Jeux olympiques et paralympiques.

Les négociations pour les primes JO s'effectuent métier par métier à la RATP et 9 métiers sur 12 "ont finalisé leur processus de négociations", a indiqué la RATP à l'AFP.

PUBLICITÉ

Les accords pour les bus et les tramways sont attendus prochainement, selon une source au fait des discussions.

La négociation la plus sensible, celle concernant les conducteurs de métro et RER, s'est conclue fin avril par un accord prévoyant une prime de 1.600 euros, pouvant être complétée sur certaines lignes et atteindre 2.500 euros si toutes les contraintes, dont le décalage ou l'annulation des congés, sont cumulées par le salarié.

Ce plafond concernerait toutefois "au maximum autour de 5% des effectifs mobilisés", estime la RATP.

En moyenne, les 30.000 agents de la Régie qui travailleront pendant les Jeux (en incluant agents de station, ouvriers de maintenance, conducteurs de bus...) toucheront une prime de 1.000 euros, rappelle la RATP.

L'offre de transport doit être augmentée de 15% pendant la période des Jeux olympiques (26 juillet au 11 août) par rapport à un été normal et de 30% le week-end, afin de répondre à la demande. Chaque jour, 19.000 agents de la RATP seront mobilisés.

Les négociations concernant les agents de la SNCF sont elles toujours en cours. Un appel à faire grève le 21 mai a été lancé par la plupart des sections locales de Sud-Rail et de la CGT-Cheminots afin de peser sur les discussions.

bl/fs/liu