La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    29 475,70
    -1 567,79 (-5,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

La prime de Pôle emploi pour les travailleurs précaires prolongée jusqu'à fin août

·2 min de lecture

Ce mercredi 12 mai sur France Info, Elisabeth Borne a annoncé que la prime de Pôle emploi pour les travailleurs précaires sera à nouveau prolongée.

Encore une bonne nouvelle pour les travailleurs précaires. L'aide exceptionnelle, créée en novembre dernier pour garantir un revenu mensuel de 900 euros net aux travailleurs précaires, sera prolongée au-delà de mai. Elle sera plus exactement versée jusqu'à la fin août, comme l'a indiqué ce mercredi la ministre du Travail, Elisabeth Borne, au micro de France Info. Cette possibilité avait déjà été évoquée par la ministre devant la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale, vendredi 7 mai.

Depuis son instauration en novembre, "près de 600.000 demandeurs d'emploi" ont été soutenus grâce à cette aide, a indiqué Elisabeth Borne. "C'est important de continuer à accompagner ces demandeurs d'emploi le temps de la reprise de l'activité économique", a-t-elle ajouté. Et pour après, la ministre espère que l'activité reprendra normalement et permettra à ces travailleurs précaires de retrouver un emploi.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Pour rappel, cette aide s'adresse à tous ceux qui ont travaillé au moins 138 jours en CDD ou en intérim (soit plus de 60% du temps de travail annuel) en 2019, mais qui n'ont pas pu travailler suffisamment en 2020 pour recharger leurs droits à l'assurance chômage du fait de la crise sanitaire. Elle leur permet de bénéficier d'une garantie de revenu minimum de 900 euros par mois.

Elle est versée automatiquement par Pôle emploi aux demandeurs d'emploi qui remplissent les critères fixés par un décret du 30 décembre. Cette aide avait été annoncée fin novembre par le Premier ministre, (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Intermittents du spectacle : l’année blanche prolongée de quatre mois
Cadres dirigeants : bientôt des quotas de femmes dans les grandes entreprises ?
15 formations qui cartonnent chez les cadres
Arrêt maladie Covid-19 : la suspension du jour de carence à nouveau prolongée pour les fonctionnaires ?
Bientôt 8 jours de congés payés imposés dans votre entreprise ? Les députés votent pour