La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 598,18
    +31,39 (+0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 527,79
    +16,85 (+0,48 %)
     
  • Dow Jones

    29 910,37
    +37,90 (+0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1970
    +0,0057 (+0,48 %)
     
  • Gold future

    1 781,90
    -23,60 (-1,31 %)
     
  • BTC-EUR

    14 217,35
    -61,02 (-0,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    333,27
    -4,23 (-1,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,53
    -0,18 (-0,39 %)
     
  • DAX

    13 335,68
    +49,11 (+0,37 %)
     
  • FTSE 100

    6 367,58
    +4,65 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    12 205,85
    +111,44 (+0,92 %)
     
  • S&P 500

    3 638,35
    +8,70 (+0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    26 644,71
    +107,40 (+0,40 %)
     
  • HANG SENG

    26 894,68
    +75,23 (+0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3314
    -0,0042 (-0,32 %)
     

Prime Macron : les entreprises vont pouvoir la verser plus facilement

·2 min de lecture

Bonne nouvelle pour les salariés et pour les entreprises. La prime de 1.000 euros défiscalisée que les entreprises peuvent verser à leurs salariés mobilisés pendant la crise sanitaire du coronavirus ne sera plus soumise à "aucune condition" préalable, a annoncé mardi 24 mars le ministre de l'Economie Bruno Le Maire. "Nous levons l'obligation d'accord d'intéressement", a annoncé le ministre sur France info, estimant qu'il n'y avait donc "plus aucune condition" pour le versement de cette prime défiscalisée.

>> A lire aussi - Les salariés de Lidl et de Leclerc recevront eux aussi une prime

Plusieurs grandes enseignes de la distribution comme Auchan, Carrefour, Leclerc, Lidl, ont notamment annoncé leur décision de verser une telle prime pour leurs salariés en première ligne pour assurer le maintien de la fourniture alimentaire durant cette période de confinement de la population. Le ministre de l'Economie avait appelé vendredi dernier les entreprises à verser cette prime notamment aux salariés qui "ont eu le courage de se rendre sur leur lieu de travail" dans le contexte de l'épidémie de nouveau coronavirus. Mais les représentants du personnel et organisations patronales mettent tout de même en garde concernant une généralisation de cette prime. "Il ne faudrait pas tomber dans un système où même si un salarié est malade, il doit travailler plus pour avoir une prime", s'inquiète Guy Laplatine, délégué central CFDT chez Auchan, dans les colonnes du Figaro. Le Medef de son côté insiste sur le fait que le versement de cette prime doit se faire "sur la base du volontariat".

>> A lire aussi - Carrefour, Intermarché, Castorama... ces entreprises qui ont décidé de verser une prime à leurs salariés

Cette possibilité de prime, créée à la suite de la crise des "gilets jaunes" de l'hiver 2018-2019, avait été reconduite en 2020 mais uniquement pour les entreprises ayant conclu un accord d'intéressement avec leurs salariés. La signature de ce type d'accord a également été simplifiée pour

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Waze : vous ne pouvez plus signaler la présence d’un contrôle de police
Un risque de "chute libre" selon Nouriel Roubini, qui avait prédit la crise de 2008
"Une sortie précipitée du Royaume-Uni coûterait cher à nos entreprises"
Après la polémique Ségolène Royal, les salaires et frais des ambassadeurs thématiques dévoilés
L’Union européenne lance les négociations pour intégrer l’Albanie et la Macédoine