Marchés français ouverture 2 h 28 min
  • Dow Jones

    32 120,28
    +191,66 (+0,60 %)
     
  • Nasdaq

    11 434,74
    +170,29 (+1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    26 705,63
    +27,83 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0696
    +0,0011 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    20 145,80
    -25,47 (-0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    27 852,86
    -480,86 (-1,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    659,97
    -11,03 (-1,64 %)
     
  • S&P 500

    3 978,73
    +37,25 (+0,95 %)
     

La primaire populaire ouvre son bureau de vote

·2 min de lecture

REPORTAGE - C'est le jour-J pour cette grande consultation de la gauche, qui doit aboutir à la désignation d'un candidat "commun" dimanche à 18h30.

Il règne une ambiance fébrile au quartier général de la , dans la XVe arrondissement de Paris ce mercredi 26 janvier. Une cinquantaine de militants sont en train d'installer le centre d'appels qui va répondre aux questions des votants pendant quatre jours de scrutin en ligne jusqu'à dimanche 30 janvier, 18 heures. C'est l'aboutissement d'un processus de plus de 15 mois de débats, travaux, ateliers et autres mobilisations citoyennes. Cet objet politique inédit qui doit donner son investiture à un seul candidat de gauche pour la présidentielle ouvre le plus grand bureau de vote de France (en ligne) ce jeudi 27 janvier à 10 heures du matin.

Lire aussi

Les électeurs, au nombre de 466.895, se sont inscrits préalablement et bénéficient d'un accès sécurisé leur permettant de voter sur la plateforme mise en place par le prestataire Neovote qui était aussi celui qui avait organisé les primaires de LR et d'EELV. Particularité de ce scrutin, on ne vote pas pour son candidat préféré mais on note chacun d'entre eux, selon le principe du jugement majoritaire à un tour. En réponse à la question "Pour faire gagner l'écologie et la justice sociale, ces candidats sont?", l'électeur doit attribuer à chaque candidat une mention, parmi cinq possibles: "très bien", "bien", "assez bien", "passable" et "insuffisant". Le candidat à la meilleure mention médiane remporte l'élection. Le responsable des votes, Victor Grezes, a "scellé" le corps électoral la veille, en présence des membres de la "haute autorité de contrôle des votes", une instance indépendante créée pour les besoins de l'opération.

Trois candidats qui refusent la primaire

Christiane Taubira, Jean-Luc Mélenchon, Yannick Jadot, Anne Hidalgo, Pierre Larrouturou, Charlotte Marchandise et Anna Agueb-Porterie sont proposés au jugement des électeurs. Avec cette particularité étonnante que trois d'entre eux refusent ce scrutin: Mélenchon, Jadot et Hidalgo. Par souci de transparence et d'équité, les responsables de cette consultation ont[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles