Marchés français ouverture 1 h 42 min
  • Dow Jones

    33 781,48
    +183,56 (+0,55 %)
     
  • Nasdaq

    11 082,00
    +123,45 (+1,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 918,48
    +344,05 (+1,25 %)
     
  • EUR/USD

    1,0578
    +0,0018 (+0,17 %)
     
  • HANG SENG

    19 823,70
    +373,47 (+1,92 %)
     
  • BTC-EUR

    16 288,36
    +277,91 (+1,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    406,00
    +11,31 (+2,87 %)
     
  • S&P 500

    3 963,51
    +29,59 (+0,75 %)
     

Pressé par le marché, Nespresso lance une capsule compostable, pas plus écolo que l'alu

Nespresso

Certifié B Corp en avril 2022, Nespresso annonce ce lundi le lancement de capsules en papier compostables. Un moyen pour le fleuron suisse du café de conserver des parts de marché face à la pression croissante de la concurrence, mais pour un gain écologique nul par rapport à l'aluminium, de l’aveu même de l’entreprise.

Une petite révolution pour Nespresso qui affirmait encore il y a quelques mois que l'aluminium était indépassable pour garantir la qualité de son produit. Le fleuron du café haut de gamme annonce ce lundi lancer une gamme de cafés dans des dosettes en papier compostable dans son jardin. Tout en reconnaissant que ces dernières n'apporteraient pas de réel gain écologique! La décision apparaît donc surtout indispensable pour conserver des parts de marché face à des concurrents aux dents longues.

En inventant la capsule il y a trente ans, Nespresso a révolutionné le marché du café avec un positionnement inspiré de l’univers du luxe: prix élevés, et vente exclusivement via un réseau de boutiques propres et chics, ou en ligne. Mais après avoir été en quasi monopole, depuis dix ans la bataille est rude sur le segment du café. Les derniers brevets de Nespresso sont tombés dans le domaine public, et tous ses concurrents se sont mis à faire des capsules compatibles avec ses machines, à moindre coût, et/ou dans des matériaux alternatifs à l'aluminium.

Alors, pour tenter de rester à l’avant-garde, et répondre aux exigences de ses clients en la matière, Nespresso s’est attelé à verdir ses tasses de café, jusqu’à l’obtention du label B Corp en avril 2022. Exigeante, cette certification est venu valider l’investissement du géant suisse, filiale de Nestlé dans une culture plus socialement et écologiquement responsable de son café, poste qui pèse pour la moitié des émissions de gaz à effet de serre d’une tasse de café. Sans oublier les efforts en matière de recyclage, pour lequel Nespresso investit 5 millions d’euros par an.

Lire aussiMarché du café : l'énorme coup marketing écolo de Nespresso

Capsule de plus en plus décriée

Résultat, entre 2009 et 2002, Nespresso a réduit de 24% l’empreinte environnementale de sa tasse de café. Pas suffisant pourtant pour les consommateurs de plus en plus conscients des enjeux environnementaux. "Quand on interroge les Français sur leur perception [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi