La bourse ferme dans 8 h 24 min
  • CAC 40

    5 797,98
    +18,14 (+0,31 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 705,99
    +16,89 (+0,46 %)
     
  • Dow Jones

    31 961,86
    +424,51 (+1,35 %)
     
  • EUR/USD

    1,2198
    +0,0030 (+0,24 %)
     
  • Gold future

    1 791,40
    -6,50 (-0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    41 365,74
    +24,58 (+0,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 009,19
    +14,53 (+1,46 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,69
    +0,47 (+0,74 %)
     
  • DAX

    13 976,00
    +111,19 (+0,80 %)
     
  • FTSE 100

    6 658,97
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    13 597,97
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    3 925,43
    +44,06 (+1,14 %)
     
  • Nikkei 225

    30 168,27
    +496,57 (+1,67 %)
     
  • HANG SENG

    30 136,03
    +417,79 (+1,41 %)
     
  • GBP/USD

    1,4155
    +0,0014 (+0,10 %)
     

Voici les premiers robots-chirurgiens capables d'opérer seuls

·1 min de lecture

C’est un changement colossal. Aujourd’hui, les chirurgiens s’appuient déjà sur des robots pour les aider pendant les opérations. Ils leur permettent de faire un petit trou dans le ventre et d’y passer des instruments microscopiques, pour ensuite réaliser la chirurgie à travers un écran. Mais c’est toujours la main du médecin qui contrôle et le bras du robot qui exécute. Mais désormais, il existe des robots capables d’opérer tout seuls. Le patient est placé sur le billard et c’est la machine qui se débrouille.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Réalisable sur des interventions précises

Pour le moment, ces robots sont uniquement utilisés pour quelques interventions très précises et assez bénignes, comme pour traiter l’hypertrophie de la prostate. Ce chirurgien automate va passer par le tube urinaire et enlever un petit morceau (Procept Biorobotics).

Il y a aussi le Smart Tissue Autonomous Robot (STAR), qui réalise seul l’ensemble des sutures après une opération du colon.


Lire la suite sur Europe1