Marchés français ouverture 2 h 28 min
  • Dow Jones

    34 751,32
    -63,07 (-0,18 %)
     
  • Nasdaq

    15 181,92
    +20,39 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    30 485,72
    +162,38 (+0,54 %)
     
  • EUR/USD

    1,1776
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    24 765,45
    +97,60 (+0,40 %)
     
  • BTC-EUR

    40 761,22
    -476,86 (-1,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 226,49
    -6,80 (-0,55 %)
     
  • S&P 500

    4 473,75
    -6,95 (-0,16 %)
     

Pour son premier vol, SpaceX veut emmener ses touristes plus loin que l'ISS

·2 min de lecture

SpaceX ambitionne de porter ses quatre premiers passagers, complets novices plus loin que Virgin Galactic et Blue Origin — plus loin même que la Station spatiale internationale (ISS). Décollage le 15 septembre.

SpaceX, vous connaissez ? Bien sûr ! Qui n'a pas entendu parler de cette entreprise américaine fondé en 2002 par le célèbre entrepreneur Elon Musk, associé au projet tout aussi fameux de la voiture électrique Tesla ? Tout récemment, Space Exploration Technologies Corporation (ou SpaceX) défrayait la chronique en décrochant un contrat de 2,9 milliards de dollars (2,5 milliards d'euros) auprès de l'agence spatiale américaine (NASA), pour le développement d'un vaisseau destiné à emmener des astronautes sur la Lune dès 2024. Dans la foulée, en août dernier, la société rivale de Jeff Bezos, Blue Origin, décidait de porter plainte contre l'agence spatiale américaine, au motif que la décision de cette dernière ne lui semblait pas d'une impartialité absolue.

Un nouvel épisode dans le feuilleton de la rivalité entre Jeff Bezos et Elon Musk s'annonce avec le lancement mercredi 15 septembre par SpaceX de son premier engin spatial destiné exclusivement au tourisme. A cinq jours près, cela fera alors deux mois que le New Shepard de Blue Origin emmenait quatre passagers à quelque 107 kilomètres d'altitude. Un peu plus tôt, le 11 juillet, c'était Richard Branson, à bord du vaisseau de Virgin Galactic, qui venait caresser l'ultime frontière.

Après Virgin et Blue Origin, au tour de SpaceX de se lancer dans le tourisme spatial

La fusée baptisée Inspiration4 de la société d'Elon Musk doit propulser quatre passagers aussi, à ceci près qu'ils passeront trois jours dans l'espace, sans aucun astronaute professionnel. Ce sera la première de l'Histoire qu'un engin spatial mis en orbite ne sera habité que de complets novices.

Lire aussi

La société d'Elon Musk a déjà transporté pas moins de dix astronautes vers l'ISS pour le compte de la NASA. Ceux qui s'envoleront le 15 septembre seront les premiers passagers privés à monter dans la capsule Dragon, lancée par la fusée Falcon 9.

Le décollage depuis la mythique aire de lancement 39A, au Kennedy Center de la Nasa, en Floride, est prévu pour m[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles