Marchés français ouverture 2 h 26 min
  • Dow Jones

    34 021,45
    +433,79 (+1,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 124,99
    +93,31 (+0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 080,18
    +632,17 (+2,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,2090
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    27 981,51
    +262,84 (+0,95 %)
     
  • BTC-EUR

    40 815,78
    -1 435,47 (-3,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 356,09
    -31,82 (-2,29 %)
     
  • S&P 500

    4 112,50
    +49,46 (+1,22 %)
     

Les salariés d’Amazon dans l’Alabama votent contre la création du syndicat

·1 min de lecture

Les syndicalistes se préparaient à une défaite jeudi 8 avril au soir après la première journée de décompte des voix pour ou contre la création d'un syndicat dans un entrepôt Amazon dans l'Alabama, qui aurait été une première aux États-Unis. Et ils avaient raison. Cette tentative a échoué vendredi 9 avril, une majorité de salariés ayant participé au scrutin s'étant prononcés contre cette initiative. En milieu d'après-midi, plus de la moitié des 3.215 bulletins reçus dans l'usine de Bessemer affichaient un vote négatif, confirmant la défaite des partisans de la syndicalisation et la victoire du géant du commerce en ligne, qui avait fait campagne contre ce mouvement.

Un peu plus de 5.800 employés étaient appelés à se prononcer, et 3.215 bulletins ont été reçus. Le vote était donc remporté par la majorité simple des bulletins exprimés, soit 1608 voix. "Notre système est cassé et Amazon en a largement profité", a déclaré Stuart Appelbaum, le président du RWDSU, le syndicat de la distribution que des employés de l'entrepôt de Bessemer veulent rejoindre. "Nous appellerons l'agence fédérale du droit du travail à demander des comptes à Amazon sur son comportement illégal et choquant pendant la campagne", a-t-il ajouté.

Le mouvement de Bessemer a pris une dimension nationale. Il a vu s'opposer les soutiens aux employés syndicalistes - des artistes, des parlementaires démocrates et républicains, et même le président Joe Biden - et Amazon, le deuxième employeur américain dont les affaires (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La justice demande à des propriétaires de baskets de les renvoyer au vendeur
Sud Radio dans le collimateur de YouTube
100.000 euros de bijoux dérobés : impressionnant braquage dans un célèbre palace parisien
Le marché du vélo en plein boom en 2020
Les radios françaises lancent leur propre appli