Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 710,15
    +164,33 (+0,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 402,76
    -15,11 (-1,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0075 (-0,59 %)
     

Premier League : Arsenal battu à Nottingham, City officiellement champion

PA Images / Icon Sport

Arsenal a offert le titre de champion d'Angleterre à Manchester City en perdant sur la pelouse de Nottingham Forest (1-0), samedi après-midi. Les Cityzens, qui jouent dimanche contre Chelsea, décrochent leur cinquième titre en six saisons.

Arsenal a rendu les armes. La défaite face à Brighton la semaine dernière avait enterré les derniers espoirs de titre des Gunners, mais l'affaire n'était pas encore entendue sur le plan comptable. Cette fois c'est fait : après un nouveau revers des Gunners sur le terrain de Nottingham Forest, Arsenal a officiellement abandonné le titre de champion d'Angleterre, qui revient à Manchester City.

Mikel Arteta avait décidé pour cette rencontre de tenter des choses tactiquement. En défense, il avait replacé Ben White dans l'axe et Jakub Kiwior arrière gauche, et demandé à Thomas Partey d'occuper le côté droit. C'était inhabituel et ça s'est vu : Arsenal a clairement manqué d'automatismes et l'entraîneur espagnol a sacrément perturbé son équipe.

Cinquième titre en six ans pour Manchester City

Dominateurs au niveau de la possession, les Gunners ont été punis sur une contre-attaque conclue avec un peu de réussite par Taiwo Awoniyi, la seule occasion de Forest en première mi-temps, et n'ont pas su se créer de vraies occasions. Les hommes d'Arteta, emballants toute la saison, ont perdu le fil et peut-être aussi la motivation depuis deux matchs.

Manchester City, pour la cinquième fois en six ans, termine donc champion d'Angleterre. Il n'y a que Liverpool qui soit parvenu, sur cette période, à interrompre le temps d'une saison la domination de la dynastie instaurée par Pep Guardiola. Dimanche après-midi à l'Etihad Stadium, City pourra savourer son titre avant même d'affronter Chelsea. Un bon moyen de penser déjà à l'après et à ce triplé après lequel courent les Skyblues.

Article original publié sur RMC Sport

VIDÉO - Silva au PSG ? "Il joue pour ses coéquipiers, c'est l'intelligence même "encense Rothen