La bourse ferme dans 3 h 21 min
  • CAC 40

    6 337,57
    -25,11 (-0,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 681,27
    -22,15 (-0,60 %)
     
  • Dow Jones

    32 196,66
    +466,36 (+1,47 %)
     
  • EUR/USD

    1,0417
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • Gold future

    1 798,50
    -9,70 (-0,54 %)
     
  • BTC-EUR

    28 566,89
    -757,79 (-2,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    666,74
    -14,37 (-2,11 %)
     
  • Pétrole WTI

    109,60
    -0,89 (-0,81 %)
     
  • DAX

    13 933,02
    -94,91 (-0,68 %)
     
  • FTSE 100

    7 414,73
    -3,42 (-0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 805,00
    +434,00 (+3,82 %)
     
  • S&P 500

    4 023,89
    +93,81 (+2,39 %)
     
  • Nikkei 225

    26 547,05
    +119,40 (+0,45 %)
     
  • HANG SENG

    19 950,21
    +51,44 (+0,26 %)
     
  • GBP/USD

    1,2254
    -0,0009 (-0,07 %)
     

Le premier hélicoptère à hydrogène bientôt prêt au décollage

·1 min de lecture

En aviation, le meilleur atout pour décarboner les voyages reste l’hydrogène en raison de sa faible masse volumique. Les avionneurs planchent sur cette solution qui nécessitera certainement de réinventer le design et la conception des aéronefs. Si du côté des avions, on imagine déjà d’imposantes ailes volantes pour remplacer les architectures actuelles, l’hydrogène commence également à s’inviter à bord des hélicoptères.

C’est avec ce carburant que le CoAX-2D de l’Allemand Edm Aerotec, modifié par Piascki Aircraft Corporation (PiAC), devrait prendre les airs dans l’avenir. L’appareil sera le premier hélicoptère à disposer d’un moteur alimenté par de l’hydrogène.

2023 : premier vol d’un hélicoptère à pile à combustible

Se classant dans la catégorie ULM, cet hélicoptère est déjà certifié avec un moteur thermique. Modifié par PiAC, il embarquera une pile à combustible dégageant 80 kW. L’aéronef disposera d’une batterie, d’un réservoir d'hydrogène, d’un onduleur et d’un moteur électrique. Pour gérer l’ensemble, un système informatique sera intégré, ainsi qu’un procédé de refroidissement doté de quatre ventilateurs. Un réservoir d'oxygène sera aussi disponible.

Avec ce CoAX-2D modifié, PiAC souhaite réaliser un prototype fonctionnel qui pourrait l’aider à concevoir son propre hélicoptère à hydrogène, le PA-890. Un appareil plus gros, pouvant emporter plus de deux passagers. Les premiers vols de la version hydrogène du CoAX-2D devraient avoir lieu dès l’an prochain. Selon PiAC, l’emploi de la pile à combustible à hydrogène pourrait réduire les coûts d'exploitation de 50 % par rapport aux hélicoptères conventionnels.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles