La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 638,46
    -63,52 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,51
    -36,41 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 798,00
    +33,18 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1718
    -0,0029 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 750,60
    +0,80 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    36 270,78
    -617,26 (-1,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 067,20
    -35,86 (-3,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,95
    +0,65 (+0,89 %)
     
  • DAX

    15 531,75
    -112,22 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 051,48
    -26,87 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    15 047,70
    -4,54 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 455,48
    +6,50 (+0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3681
    -0,0040 (-0,29 %)
     

Première sortie en mer du plus grand paquebot du monde

·1 min de lecture

Le "Wonder of the Seas" a quitté le port de Saint-Nazaire pour quatre jours d'essais, après deux ans de construction.

Il est plus long que la tour Eiffel. Avec ses 362 mètres de long, 64 mètres de large, cet énorme bateau va pouvoir accueillir jusqu'à 6.988 passagers. C'est le futur plus grand paquebot du monde qui était construit aux Chantiers de l'Atlantique de Saint-Nazaire depuis 2019. Pour la première fois, et comme France Bleu a pu le suivre, il a pris la mer ce vendredi 20 août peu après 16 heures pour quatre jours d'essais. 

Des dizaines de badauds s'étaient rassemblés sur le vieux Môle pour voir ce spectacle toujours aussi impressionnant. A quelques mètres, ils ont pu apercevoir le géant des mers sortir des chantiers et se diriger vers Belle-Ile-en-Mer. Cette première sortie est un petit défi en soi et pas forcément une traversée facile puisque les ingénieurs et le personnel vont devoir tester ses performances ainsi que ses outils. Il reste ensuite à installer durant le prochains mois les équipements de service et procéder aux finitions.

>> A lire aussi - Première pour un paquebot géant au départ de l'Arabie saoudite

230.000 tonnes

Selon le spécialiste du monde nautique interrogé par France Bleu, Vincent Groizeleau, ces essais auront pour but de "voir si la propulsion fonctionne bien, vérifier les vitesses, si les vibrations sont dans les normes, s'il fait bien ses girations et le système de navigation".

Commandé par la compagnie américano-norvégienne Royal Caribbean Cruise Line, le bateau sera également doté de quatre piscines et 18 ponts. On y retrouvera aussi 2.867 cabines, et en plus des presque (...)

                            (...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Valérie Pécresse est-elle vraiment plus libérale que Xavier Bertrand ?
Covid-19 : se rapproche-t-on d’un plateau ? Notre carte de France du taux d’incidence
Brexit : Michel Barnier dénonce la flibusterie du Royaume-Uni sur la pêche !
Covid-19 : un traitement d'AstraZeneca réduirait de plus de 70 % le risque d'une forme symptomatique
Vaccins : selon une étude, l'efficacité de Pfizer décline plus vite qu'AstraZeneca face au variant Delta

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles