La bourse ferme dans 6 h 20 min
  • CAC 40

    6 542,83
    -35,77 (-0,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 073,88
    -28,71 (-0,70 %)
     
  • Dow Jones

    35 144,31
    +82,76 (+0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,1784
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 795,30
    -3,90 (-0,22 %)
     
  • BTC-EUR

    31 669,80
    -1 091,19 (-3,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    884,67
    -30,82 (-3,37 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,05
    +0,14 (+0,19 %)
     
  • DAX

    15 501,36
    -117,62 (-0,75 %)
     
  • FTSE 100

    6 973,45
    -51,98 (-0,74 %)
     
  • Nasdaq

    14 840,71
    +3,72 (+0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 422,30
    +10,51 (+0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    27 970,22
    +136,93 (+0,49 %)
     
  • HANG SENG

    25 086,43
    -1 105,89 (-4,22 %)
     
  • GBP/USD

    1,3785
    -0,0039 (-0,28 %)
     

Pour la première fois dans le monde, un pays interdit l'élevage de saumons

·1 min de lecture

Une loi a été votée à l'unanimité par l'Assemblée législative de la Terre de Feu afin de préserver les écosystèmes marins.

C'est une première et surtout un grand pas pour l'environnement. D'après une information du quotidien argentin Página/12, relayée par Courrier international, l'Argentine est le premier pays au monde à interdire l'élevage de saumons. Une loi a été votée contre "cette activité nocive pour l'environnement" dans la province de la Terre de Feu.

L'Assemblée législative de l'archipel partagé avec le Chili a voté la loi à l'unanimité mercredi 30 juin. Située en Patagonie, au sud du continent américain, la Terre de Feu regroupe une grande quantité de petites îles avec comme point le plus méridional le cap Horn. Différentes espèces y vivent comme les goélands, les mouettes, les martins-pêcheurs, les manchots ou autres colibris. Le castor du Canada y a même proliféré.

La pêche continue au Chili

>> A lire aussi - Destinés à l'export, 32.000 saumons s'enfuient d'une ferme au Chili

Avec la truite, l'élevage et la pêche du saumon y étaient très répandus. Les quotidiens locaux ont salué une "décision historique". "Jamais encore on n'avait légiféré dans le monde, tant au niveau local que national sur la protection des écosystèmes face aux dommages causés par cette industrie en amont de ses activités", a tenu à saluer l'ONG Greenpeace Argentina dans un communiqué.

Reste que la décision a été prise par le côté argentin de la province. Côté chilien, "l'avancée de l'élevage du saumon se poursuit, même dans les zones protégées", déplore l'ONG. Dans le quotidien Página/12, Greenpeace souligne que "la salmoniculture est une activité (...)

                            (...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

"Les effets désirables" du vaccin : cette campagne qui enflamme la toile
Taxi, gendarmes… Une chaîne de solidarité pour un lycéen qui devait passer le baccalauréat
François Fillon trouve un point de chute dans un groupe pétrolier russe
À Nice, un label pour les commerçants vaccinés ?
Relance de l'économie : Bruno Le Maire met aussi la pression sur la vaccination

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles