La bourse ferme dans 2 h 48 min
  • CAC 40

    6 564,25
    -86,66 (-1,30 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 106,32
    -59,16 (-1,42 %)
     
  • Dow Jones

    34 869,37
    +71,37 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1680
    -0,0022 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 733,20
    -18,80 (-1,07 %)
     
  • BTC-EUR

    36 001,73
    -1 529,67 (-4,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 044,61
    -56,91 (-5,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    75,92
    +0,47 (+0,62 %)
     
  • DAX

    15 423,41
    -150,47 (-0,97 %)
     
  • FTSE 100

    7 062,57
    -0,83 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    14 969,97
    -77,73 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 443,11
    -12,37 (-0,28 %)
     
  • Nikkei 225

    30 183,96
    -56,10 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    24 500,39
    +291,61 (+1,20 %)
     
  • GBP/USD

    1,3534
    -0,0170 (-1,24 %)
     

Pour la première fois, des Lillois pourront se faire vacciner dans un lieu inattendu

·1 min de lecture

C'est une première en France. Un bar-tabac de Lille, dans le Nord, se transformera à partir de samedi 18 septembre en centre de vaccination, rapporte La Voix du Nord. À l'origine de cette initiative ? Laurence Tisserand, une infirmière du centre de santé polyvalent Decarnin, dans le quartier de Fives. "Je vois passer beaucoup de gens non vaccinés surtout parce qu’ils ont peur", explique-t-elle dans les colonnes du quotidien régional.

En proposant la vaccination dans un bistrot populaire du quartier, elle espère convaincre les plus réticents. "Ici, on a plus de chance de les toucher", espère la patronne du Diplomate. Cette initiative a été mise en place en collaboration avec la gérante du bar, le centre de santé voisin, ainsi que la pharmacie adjacente. Il leur aura fallu attendre trois mois pour obtenir le feu vert de l'Agence régionale de santé (ARS).

>> A lire aussi - Faute de personnel vacciné, cet hôpital doit annuler des opérations

Désormais, plus aucun obstacle ne se dresse sur leur chemin. Les premiers volontaires sont attendus samedi matin à partir de 9 heures et jusqu'à 13 heures, sans rendez-vous. Un médecin et deux infirmières seront présents pour administrer les doses de vaccin. Si ce bistrot lillois est le premier à se lancer, d'autres pourraient bien suivre, alors le gouvernement envisage de fermer les grands centres de vaccination, face au ralentissement de la campagne vaccinale.

>> A lire aussi - Vaccination : une mise en garde envoyée à tous les professionnels (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La France organisera un sommet européen sur la défense en 2022
Cryptomonnaies : le gendarme de la Bourse américaine veut mettre de l'ordre dans ce "Far West"
L’obligation vaccinale entre en vigueur pour les personnels de santé, ces ministres logés aux frais de la République... Le flash éco du jour
Ils détournent près de 2 millions d'euros d’une organisation de pèlerinages pour s'offrir une villa
La belle prime proposée par Whirpool à ses salariés qui se feront vacciner

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles