La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    41 064,65
    -145,09 (-0,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Pour la première fois de l'histoire, la Nasa fait voler un engin sur une autre planète

·2 min de lecture

La Nasa a fait décoller lundi son hélicoptère Ingenuity depuis le tarmac rocailleux de la planète Mars. Une première historique. 

Il se sera élevé à 3 mètres d’altitude pendant une trentaine de secondes. Le petit hélicoptère Ingenuity de l’Agence spatial américaine (Nasa) a réussi lundi son premier vol sur la planète Mars. Pour la première fois de l'histoire, l’homme a fait voler un engin sur une autre planète. On a volé sur Mars !

«Les données altimétriques confirment qu'Ingenuity a effectué le premier vol d'un engin motorisé sur une autre planète», a affirmé un ingénieur du Jet Propulsion Laboratory de la Nasa, sous les applaudissements et les cris de joie. «Un rêve prend son envol: l’hélicoptère martien Ingenuity a volé dans la fine atmosphère de la planète rouge», a ensuite tweeté la Nasa, quelques minutes après l’exploit.

Un vol périlleux

Ingenuity avait reçu ses instructions de la Terre quelques heures auparavant, puis a volé en autonomie, en analysant lui-même sa position par rapport au sol. L’hélicoptère en plein vol a envoyé une photo en noir et blanc sur laquelle on peut voir son ombre. Mais le rover Perseverance, placé en observation à plusieurs mètres, a pu fournir de meilleures images en filmant la scène.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

L'opération était un véritable défi, car l'air martien est d'une densité équivalente à seulement 1% celle de l'atmosphère terrestre. Or, c'est en poussant l'air en tournant que les hélices peuvent soulever du poids. Même si la gravité y est moindre que sur Terre, les équipes de la Nasa ont dû développer un engin ultra-léger (1,8 kg), dont les pales tourneront bien plus vite qu'un hélicoptère standard, pour espérer réussir. Avec ses(...)


Lire la suite sur Paris Match