Marchés français ouverture 4 h 35 min
  • Dow Jones

    26 659,11
    +139,16 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    11 185,59
    +180,72 (+1,64 %)
     
  • Nikkei 225

    23 146,37
    -185,57 (-0,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,1695
    +0,0016 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    24 541,21
    -45,39 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    11 528,13
    -21,05 (-0,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    264,25
    +21,57 (+8,89 %)
     
  • S&P 500

    3 310,11
    +39,08 (+1,19 %)
     

La première bourse Leo Gerard est décernée à l'Université Laurentienne

·3 min de lecture

L'Université Laurentienne de Sudbury a attribué sa première bourse Leo Gerard aux étudiantes Mikaela Cheslock et Caitlyn Cross.

La bourse, créée en l'honneur du legs de Leo W. Gerard, natif de Sudbury et président international émérite du Syndicat des Métallos, est attribuée chaque année aux étudiants inscrits au programme d'études sur le travail de l'Université Laurentienne dont les fondamentaux sont le mérite scolaire et l'engagement communautaire.

Les deux premières lauréates de la bourse Leo Gerard sont des étudiantes de quatrième année du programme d'études sur le travail de l'Université Laurentienne. Elles figurent au tableau d'honneur du doyen et toutes deux poursuivront l'année prochaine des études supérieures sur le monde du travail.

Mikaela Cheslock se specialise en études sur le travail, avec une matière secondaire en droit et justice. Caitlyn Cross suit le programme de gestion d'entreprise avec une matière principale en ressources humaines et une matière secondaire en études sur le travail.

Début 2020, le bureau national canadien du Syndicat des Métallos, le bureau du District 6 (Ontario et Canada atlantique), ses deux sections locales basées à Sudbury - les sections locales 6500 et 2020 - et le Conseil du travail de Sudbury et du District ont contribué à la création du Fonds de legs Leo Gerard. Le fonds soutient les bourses d'études annuelles ainsi qu'une série de conférences réunissant des experts de renommée nationale et internationale sur des questions touchant les travailleurs et le travail organisé.

« Nous sommes très fiers d'avoir des étudiants aussi exceptionnels et engagés dans notre programme. Nous remercions le Syndicat des Métallos Canada, le District 6 des Métallos et les sections locales 6500 et 2020 des Métallos pour apporter leur soutien à la nouvelle génération de militants syndicaux et de leaders communautaires », déclare un communiqué du programme d'études sur le travail de l'Université Laurentienne.

Leo Gerard et Nick Larochelle, président de la section locale 6500 des Métallos, ont participé à la cérémonie inaugurale de remise des bourses, qui s'est tenue sur Zoom en raison des protocoles de sécurité de la COVID-19.

Gérard, qui a pris sa retraite en juillet 2019 après avoir été président international des Métallos pendant 18 ans, a fait des études en économie et en sciences politiques à l'Université Laurentienne où il a reçu un doctorat honorifique en droit en 1994.

« Je suis honoré que le Syndicat des Métallos appuie l'université de ma ville natale dans sa mission qui consiste à préparer les futurs diplômés à s’attaquer à des enjeux parmi les plus pressants dans le monde, comme les droits des travailleurs, les inégalités et la justice sociale », a déclaré M. Gerard lors de la présentation du fonds de bourses en début d'année.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20201003005012/fr/

Contacts

Bob Gallagher, service des communications du Syndicat des Métallos, 416 544-5966, 416 434-2221, bgallagher@usw.ca