La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 699,88
    -317,43 (-1,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Dans sa première allocution, Charles III dit adieu à sa Mère et assure qu'il suivra son exemple

AFP - Daniel LEAL

Le nouveau roi CharlesIII a prononcé sa première allocution de souverain. Il a rendu hommage à sa mère et assuré qu'il suivrait ses traces, en portant haut les valeurs de la monarchie, de l'église et de la constitution. Un signal en ces temps politiques troublés.

Moins de 24 heures après le décès de sa mère, la reine Elizabeth II, le nouveau roi Charles III a pris la parole depuis le château de Buckingham. A 18 heures, heure anglaise, 19 heures, heure française, il s’est adressé à son peuple, visage peiné, en grands habits de deuil, sans prompteur. Emu, solennel, digne.

S’il a fait part de son "immense chagrin" d’avoir perdu sa "mère bien aimée", s'il a remercié ses sujets pour "leurs condoléances et leur soutien", il a surtout exprimé "son amour, sa reconnaissance et sa gratitude" à une Reine qui restera "une inspiration pour lui et toute sa famille. Elle était chaleureuse, avait de l’humour et voyait le meilleur en chacun."

La gorge nouée, il a appuyé "Elle nous a apporté amour et inspiration, nous a toujours guidés." Il a salué ces 70 années qu’elle a passés "au service de son peuple", consentant des "sacrifices", mais animée par "un indéfectible sens du devoir." Lui même s’est engagé à suivre cet exemple avec à ses côtés Camilla, "mon épouse depuis 17 ans", a-t-il insisté, comme pour mieux affirmer sa légitimité.

Annonçant qu’il allait renoncer à s’occuper de ses nombreuses œuvres caritatives pour se consacrer à ses fonctions d’homme d’Etat, "à ses nouvelles fonctions", il a rendu hommage à ses deux fils et leurs femmes, William et Kate qui deviennent héritiers et Prince et Princesse de Galles, puis Harry et Meghan, "partis mener leur vie à l’étranger ."

Les anges de Shakespeare pour accompagner sa mère

Le nouveau roi a donné des assurances : sa fidélité à l’église anglicane, à la monarchie, au rôle et aux devoirs qu’elle lui dicte, aux "principes de la constitution que j’élèverai au cœur de notre nation." Une précision utile en ces temps de populisme galopant.

Il a terminé son allocution par un adieu à sa mère : une magnifique citation de Shakespeare, tirée de Hamlet. "Good night sweet Prince. And flights od angels sing thee to my rest" Que des nuées d’anges te bercent de leur chant. Il a rappelé que sa mère rejoindra[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi