La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 548,53
    +318,19 (+0,93 %)
     
  • Nasdaq

    13 632,84
    +50,42 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    29 331,37
    +518,77 (+1,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,2073
    +0,0064 (+0,53 %)
     
  • HANG SENG

    28 637,46
    +219,46 (+0,77 %)
     
  • BTC-EUR

    46 490,72
    -1 057,08 (-2,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 458,59
    -12,82 (-0,87 %)
     
  • S&P 500

    4 201,62
    +34,03 (+0,82 %)
     

Prêt immobilier : taux au beau fixe, conditions mitigées et délais dans le brouillard

Benoît LETY
·1 min de lecture
Canicule
Canicule

Record ? Pas record ? Cela se joue à quelques dixièmes de points. « Descendu de 1,16% en décembre 2020 à 1,11% en mars 2021, le taux moyen des nouveaux crédits retrouve son minimum déjà atteint en décembre 2019 », écrivait mi-avril l’observatoire Crédit Logement-CSA, référence du secteur pour connaître l’évolution des taux immobiliers. Record en mars, donc.

Toujours d’excellents taux, mais…

Et depuis ? A la différence de cet observatoire, qui se base sur les dossiers de crédit en cours d’instruction, les courtiers en prêts immobiliers livrent eux de « indicateurs avancés », permettant d’humer la météo à venir pour les taux d’emprunt. Les courtiers calculent en effet leurs moyennes sur la base des barèmes fournis par les banques, autrement dit les taux que les établissements de crédit vont proposer aux prochains candidats à l’emprunt.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Impôts : quels revenus déclarer pour un enfant majeur rattaché ?
- Placements : pourquoi les vendeurs de fonds structurés doivent vous alerter sur les pertes
- Pajemploi et Cesu : indemnisation exceptionnelle dès mercredi