La bourse ferme dans 5 h 4 min
  • CAC 40

    6 804,93
    +39,41 (+0,58 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 092,46
    +12,31 (+0,30 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,72 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1302
    -0,0015 (-0,14 %)
     
  • Gold future

    1 782,80
    -1,10 (-0,06 %)
     
  • BTC-EUR

    41 992,32
    -2 004,24 (-4,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 213,06
    -228,70 (-15,86 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,14
    +1,88 (+2,84 %)
     
  • DAX

    15 193,17
    +23,19 (+0,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 177,29
    +54,97 (+0,77 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,83 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    27 927,37
    -102,20 (-0,36 %)
     
  • HANG SENG

    23 349,38
    -417,31 (-1,76 %)
     
  • GBP/USD

    1,3271
    +0,0035 (+0,27 %)
     

Prêt immobilier : « la réforme de l'assurance emprunteur va rendre du pouvoir d'achat »

·1 min de lecture
Des économies sur le crédit immobilier
Des économies sur le crédit immobilier

Patricia Lemoine persiste et signe. La députée Agir de Seine-et-Marne présente à partir de jeudi en commission sa proposition de loi pour permettre aux consommateurs de pouvoir résilier à tout moment leur assurance emprunteur. Cette mesure, qu'elle avait failli faire passer l'an dernier à l'Assemblée, a de grandes chances d'être adoptée puisqu'elle a le feu vert du gouvernement. Patricia Lemoine détaille les bénéfices de ce texte pour les particuliers.

Patricia Lemoine est députée Agir de Seine-et-Marne, membre de la commission des finances

J'espère que cette fois-ci, ce sera la bonne. La partie n'est pas gagnée d'avance car nous devons faire face au lobbying très actif de la Fédération bancaire française qui s'oppose à cette évolution et pousse certains parlementaires de la majorité à voter contre. Mais nous avons le soutien de nombreux députés de tous les bords et même du gouvernement. Il a pris conscience que les différentes évolutions depuis la loi Lagarde de 2010, la loi Hamon de 2014 et l'amendement Bourquin en 2017 n'ont pas permis de libéraliser le secteur de l'assurance emprunteur. Les acteurs bancaires détiennent aujourd'hui près de 88% du marché. Résultat, les consommateurs payent le prix de cette absence de réelle concurrence qui leur permettrait d'effectuer des économies substantielles avec des offres alternatives. A l'heure où de nombreuses dépenses du quotidien des Français explosent, cette proposition de loi va rendre du pouvoir d'achat sans coûter un centime au budget de l'Etat.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Société Générale, BNP Paribas, Crédit Agricole... Faut-il miser sur votre banque ?
- Compte pro : que vaut la nouvelle offre d'Amazon Business ?
- Arnaque au CPF : comment éviter de se faire piéger

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles