Marchés français ouverture 1 h 36 min
  • Dow Jones

    33 980,32
    -171,69 (-0,50 %)
     
  • Nasdaq

    12 938,12
    -164,43 (-1,25 %)
     
  • Nikkei 225

    28 959,40
    -263,37 (-0,90 %)
     
  • EUR/USD

    1,0175
    -0,0005 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    19 809,78
    -112,67 (-0,57 %)
     
  • BTC-EUR

    23 066,94
    -819,97 (-3,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    557,84
    -14,98 (-2,61 %)
     
  • S&P 500

    4 274,04
    -31,16 (-0,72 %)
     

Prêt immobilier: l'assurance emprunteur est-elle obligatoire?

©Pixabay / Pexels

PRATIQUE - Si elle n’est pas légalement obligatoire, l’assurance emprunteur est exigée quasi systématiquement dans le cadre d’un prêt immobilier. Il existe des solutions pour s’en passer.

Au moment de souscrire un prêt immobilier, plusieurs questions se posent invariablement. Comment économiser sur mon ? Comment obtenir un ? Voici deux questions basiques et récurrentes. Une autre consiste à se demander si l’assurance emprunteur est obligatoire ou non; la réponse est simple, légalement il n’existe aucune obligation de contracter une assurance emprunteur dans le cadre d’un achat immobilier. Ceci étant dit, il faut regarder la réalité en face. Concrètement, les banques sont extrêmement réticentes à l’idée d’accorder un prêt immobilier sans assurance emprunteur. Cela ne vous empêche pas de tenter votre chance et de faire le tour des banques pour voir si l’une accepte de financer votre projet sans assurance, mais cela a peu de chances d’aboutir. En revanche, n’oubliez pas que depuis 2010 et la loi Lagarde, votre contrat d’assurance emprunteur peut être signé auprès d’un assureur n’étant pas votre banque, ce qui peut permettre de réaliser certaines économies, à condition que ledit contrat présente des niveaux de garantie au moins équivalents à ceux proposés par la banque qui vous octroie votre crédit immobilier.

Des solutions existent pour se passer d’assurance emprunteur

vous couvre en cas d’invalidité permanente (partielle ou totale), de décès, d’incapacité temporaire de travail, voire de perte d’emploi. Elle constitue donc une garantie solide pour les banques, mais celles-ci peuvent parfois accepter d’autres solutions, à commencer par le nantissement. Concrètement, le nantissement est une garantie que vous apportez à la banque par le bien d’un bien immobilier ou mobilier, voire des placements financiers, le plus souvent une assurance-vie. À noter que pour obtenir un accord, vous devez présenter un profil bancaire solide et fiable. Autre possibilité, la caution, c’est-à-dire le fait qu’une tierce personne se porte garante de votre prêt immobilier. Généralement, la caution est apportée par un proche, souvent un membre de la famille, mais il est également[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles