La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 865,90
    -50,40 (-2,63 %)
     
  • BTC-EUR

    21 604,82
    -240,90 (-1,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Prêt immobilier : le déblocage du taux d'usure va-t-il faire exploser les taux de crédit ?

hausse taux de crédit usure
hausse taux de crédit usure

Pour de nombreux emprunteurs, c'est un soulagement après des semaines, voire des mois, à s'arracher les cheveux en tentant de décrocher un crédit immobilier. Car le taux d'usure, niveau au-dessus duquel une banque ne peut pas prêter, sera revu tous les mois dès le 1er février et jusqu'au 1er juillet prochain.

Jusqu'ici, ce taux « tout compris » d'un crédit immobilier qui englobe le taux d'intérêt, l'assurance emprunteur et différents frais bancaires, n'était modifié qu'une fois par trimestre. Actuellement fixé à 3,57% depuis le 1er janvier pour les prêts de 20 ans et plus (3,53% pour un emprunt entre 10 et 20 ans), il sera donc révisé tous les mois, afin de « maintenir l'objectif de protection des emprunteurs qu'a le taux d'usure, tout en évitant une situation où il deviendrait un facteur de rationnement de l'offre de crédit », explique le ministère de l'Économie.

Des octrois plus faciles, mais à des taux plus hauts

« Cette mesure est de nature à fluidifier un marché du crédit devenu gravement dysfonctionnel, félicite le courtier Cafpi dans un communiqué. Depuis le mois de juin 2022, en effet, les retards d'ajustement du taux d'usure avaient contraint de nombreuses banques à limiter drastiquement leur production de crédit immobilier, comme en témoigne la baisse de 43% annoncée par Crédit Logement pour le 4ème trimestre 2022. »

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Livret A, LEP, retraite, EDF, prêt immobilier... Ce qui change pour votre budget au 1er février
- Instagram, TikTok, Snapchat : les influenceurs accros à la publicité cachée
- Prime carburant : les prix à la pompe augmentent, avez-vous pensé à demander cette aide de 100 euros ?