La bourse ferme dans 6 h 11 min

Prêt immobilier : attention au piège de l'assurance dégressive

Marie-Eve FRÉNAY
1 / 1

Prêt immobilier : attention au piège de l'assurance dégressive

Contracter un crédit immobilier ne signifie pas uniquement rembourser sur plusieurs années la somme empruntée et s’acquitter des intérêts du prêt. La banque demande également de souscrire une assurance emprunteur, payée mensuellement, afin qu’en cas de décès de l’emprunteur, d’invalidité voire de perte d’emploi, l’assureur rembourse à sa place tout ou partie des échéances restantes. Pour fixer la cotisation de l’assurance, il existe deux modes de calcul, l’un basé sur le capital emprunté initial (CI), l’autre sur le capital restant à rembourser (le capital restant dû ou CRD). L’assurance sur CI est plus répandue. Dans ce cas, l’assureur applique un taux sur le montant emprunté, pour obtenir la prime annuelle, puis la divise par 12 pour obtenir la cotisation mensuelle. Résultat, la mensualité de l’assurance reste fixe pendant toute la durée du prêt immobilier.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Frais bancaires : serez-vous touché par les hausses de prix en 2020 ?
- Déménagement : ces 5 aides financières dont vous pourriez bénéficier
- Taxe d'habitation : les derniers remboursements arrivent !