La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 569,16
    -97,10 (-1,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 083,37
    -74,77 (-1,80 %)
     
  • Dow Jones

    33 290,08
    -533,37 (-1,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1865
    -0,0045 (-0,38 %)
     
  • Gold future

    1 763,90
    -10,90 (-0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    29 138,46
    -1 494,71 (-4,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    888,52
    -51,42 (-5,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,50
    +0,46 (+0,65 %)
     
  • DAX

    15 448,04
    -279,63 (-1,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 017,47
    -135,96 (-1,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 030,38
    -130,97 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 166,45
    -55,41 (-1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    28 964,08
    -54,25 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 801,27
    +242,68 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,3809
    -0,0115 (-0,83 %)
     

Prévision de croissance : quand Bruxelles se montre plus optimiste que le gouvernement français

·1 min de lecture

C’est rare ! Les experts de Bruxelles prédisent cette année à la France une croissance plus forte que ce que prévoit le gouvernement français lui-même.

Et si l’on en croit ces prévisions économiques optimistes, la France sera, après l’Espagne, le pays qui enregistrera la plus forte croissance de la zone euro cette année : 5,7%. Le gouvernement, plus prudent, table, lui, sur un rythme de 5% - on n’ose pas dire "seulement". La différence provient en fait du rythme auquel est dépensé l’argent du plan de relance européen. Si le rebond s’annonce plus fort en France que dans les autres pays, c’est, diront les mauvaises langues, parce que nous sommes plus forts et plus rapides que les autres quand il s’agit de dépenser de l’argent public. 

En tout cas c’est une bonne nouvelle, le rebond de l’économie arrive et il prend forme sur l’ensemble du continent européen. 

Oui, on voit là le double effet des mesures de relance et de la vaccination. Dans le détail, il est intéressant de noter que Bruxelles prévoit 4,3% de croissance pour la zone euro en intégrant seulement 140 milliards d’euros d’investissements financés par l’Europe sur un plan de relance européen de 750 milliards. Ce qui veut dire que nous en aurons encore "sous le pied", si je puis dire, pour soutenir l’activité l’an prochain. Les experts de Bruxelles prévoient d’ailleurs une croissance un peu plus forte l’année prochaine. Autre élément notable : Bruxelles estime qu’une injection de un point de PIB d’argent public dirigé ve...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles