La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,28 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0552
    +0,0028 (+0,26 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -2,20 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    20 177,17
    -41,70 (-0,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    -0,56 (-0,52 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,53 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,42 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,77 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,16 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2255
    -0,0005 (-0,04 %)
     

Sous prétexte de charité, un prêtre escroque 61.000 euros à ses fidèles

Dans le Vaucluse, un prêtre a été condamné par la justice pour avoir extorqué 61.000 euros à des paroissiens sous couvert d'œuvres de charité.

C'est une bien sombre affaire qui agite la communauté chrétienne de Pertuis dans le Vaucluse. Selon des faits rapportés par Le Dauphiné Libéré. Sous prétexte de faire don à des œuvres de charité, un prêtre a escroqué ses paroissiens d'un montant de 61.000 euros.

Interpellé, le religieux, qui est de nationalité ivoirienne, a été mis en examen pour "faux en écriture et présentation d'un faux diplôme". Il comparaissait le mercredi 15 juin devant le tribunal correctionnel d'Avignon. Le prêtre incriminé jure de sa bonne foi. Devant les juges, il a indiqué que sa motivation était avant tout "d'aider les enfants brisés par la guerre en Côte d'Ivoire”.

Pour ce faire, le prêtre a eu l'idée de "créer une fondation" pour récolter des fonds. Selon lui, "les difficultés" qu'il a rencontré sont le fait des villageois ivoiriens auxquels il venait en aide qui lui demandait "beaucoup d'argent".

En réponse à cette plaidoirie, le juge a fait remarquer au prévenu qu'il possédait onze véhicules et huit comptes en banque, un train de vie assez inhabituel pour un prêtre catholique. "Je ne veux pas chercher à me justifier, les choses ne sont pas comme elles paraissent", s'est défendu le prêtre.

Le tribunal a finalement condamné le prêtre, qui depuis a déménagé en région parisienne, à 12 mois de prison dont neuf avec sursis. Une peine assortie de l'obligation de rembourser les sommes dues ainsi qu'une amende de 5.000 euros.

S'il salue la personnalité enjouée du prêtre, un paroissien interrogé par Le Dauphiné (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Nice: Un prêtre et une sœur agressés au couteau dans une église

Un nouveau porte-avions pour la Chine
Levée temporaire des brevets, insécurité alimentaire... Des mesures sans précédent adoptées à l'arrachée par l'OMC
Elon Musk reste flou sur ses intentions face aux employés de Twitter
Céréales bloquées en Ukraine : Macron propose de passer par la Roumanie
Plusieurs villages canadiens privés d'internet à cause... d'un castor

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles