Marchés français ouverture 3 h 17 min
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • Nikkei 225

    29 093,00
    +217,77 (+0,75 %)
     
  • EUR/USD

    1,1945
    +0,0010 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    29 206,29
    +323,83 (+1,12 %)
     
  • BTC-EUR

    29 228,50
    +1 646,36 (+5,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    840,68
    +54,06 (+6,87 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     

Présidentielle: pourquoi Marine Le Pen drague les préfets

·2 min de lecture

INTERVIEW - La patronne du Rassemblement national vient d'écrire à tous les préfets de France pour dénoncer la réforme de la haute fonction publique menée par Emmanuel Macron. Le politologue Jean-Yves Camus, spécialiste de l’extrême-droite y voit une tentative d’amadouer les hauts fonctionnaires et de rassurer sur sa capacité à gouverner.

Challenges - Pourquoi prend-elle position pour défendre le statut des préfets?

Jean-Yves Camus - C’est une démarche politique qui a plusieurs objectifs. Le premier est de montrer aux Français son attachement à l’Etat en renvoyant une nouvelle fois Emmanuel Macron dans le camp des ultra-libéraux. Une manière de consolider le clivage qu’elle tente d'ancrer dans le débat politique français "entre les mondialistes et les nationaux". Le deuxième objectif est de faire un appel du pied aux préfets et, plus largement, à tous les hauts fonctionnaires. En creux, elle leur fait passer le message que, si elle était élue présidente de la République, elle reviendrait sur cette réforme et qu'elle respecterait le modèle français d’une fonction publique sous statut, y compris aux plus hauts postes.

C’est aussi une façon de créer un lien avec les hauts fonctionnaires qui ont un rôle déterminant dans le fonctionnement de l’Etat…

Absolument, c’est le troisième objectif. En dépit de sa progression dans les urnes et les sondages, le Rassemblement national demeure un parti qui peine à recruter des hauts fonctionnaires comme candidats ou comme experts pour l’aider à élaborer un programme crédible. Comparé à LREM, à LR et au PS, le RN compte un nombre infime d'énarques qui l'ont officiellement rejoint ou même travaille pour lui secrètement. Cela se ressent d’ailleurs dans l'incohérence ou l'infaisabilité de nombres de propositions portées par le RN. Marine Le Pen espère peut-être en attirer de nouveaux en dénonçant la réforme de la haute fonction publique d’Emmanuel Macron.

Lire aussi

Sa stratégie peut-elle être payante?

A mon sens, la réforme de la haute fonction publique n’est pas un sujet qui passionne les Français. Donc je ne suis pas sûr qu’elle gagne beaucoup de voix en allant sur ce terrain, même si , chaque bulletin est bon à prendre. Quant aux hauts fonctionnaires, je pense qu’ils vont encore rester largement à distance du Rassemblement national. Le fait même que Marine Le Pen ait[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles