Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    53 717,41
    +225,30 (+0,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 226,40
    +27,83 (+2,32 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2990
    +0,0075 (+0,58 %)
     

Présidentielle 2027 : Marine Le Pen remet le couvert

Sylvain Lefevre

Elle est la candidate "naturelle" du RN. Selon Marine Le Pen, nulle autre qu'elle ne peut porter le parti fondé par son père à l'Élysée. L'ancienne présidente du parti d'extrême droite était l'invitée du journal télévisé de 20h sur TF1 pour parler notamment de l'élection présidentielle de 2027. "Tant que je n'en ai pas décidé autrement, je suis la candidate naturelle de mon camp à la présidentielle", a indiqué Marine Le Pen, balayant l'idée de voir le nouveau président du parti, Jordan Bardella, se présenter.

Comme en 2019, le jeune homme de 28 ans devrait présenter sa candidature pour les élections européennes de 2024. Après trois échecs successifs de sa candidature, Marine Le Pen n'est toujours pas prête à laisser sa place de leader du RN.

Depuis le début du week-end, à l'occasion des universités d'été du Rassemblement national, les spéculations allaient bon train quant à la personne qui représentera le parti en 2027. "Jordan Bardella fera un très bon Premier ministre", avait d'ailleurs déclaré Marine Le Pen aux journalistes de France 5, présents sur place.

Finaliste des élections de 2017 et 2022, elle ne pourra pas cette fois se retrouver face à Emmanuel Macron, dans l'impossibilité constitutionnelle de se représenter une troisième fois. Bien que la prochaine élection ne soit que dans quatre ans, certains électeurs ont déjà une idée claire de leur intention de vote. un récent sondage Harris pour Challenges, Marine Le Pen pourrait pourrait arriver en tête au premier tour avec (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite