La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 812,35
    -216,30 (-0,62 %)
     
  • Nasdaq

    14 185,48
    -154,78 (-1,08 %)
     
  • Nikkei 225

    27 772,93
    +305,70 (+1,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1310
    -0,0037 (-0,33 %)
     
  • HANG SENG

    24 952,35
    +824,50 (+3,42 %)
     
  • BTC-EUR

    37 749,05
    +580,00 (+1,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 013,35
    +18,09 (+1,82 %)
     
  • S&P 500

    4 493,64
    -39,12 (-0,86 %)
     

Présidentielle : Marine Le Pen en quête de nationalisme européen à Varsovie

·1 min de lecture

Marine Le Pen se rend à Varsovie jusqu’à samedi soir à l’invitation du PiS (Droit et justice), le parti nationaliste au pouvoir en Pologne. C'est un déplacement crucial pour la candidate du Rassemblement national à l'élection présidentielle car la Pologne est au centre de l'actualité européenne en raison de la crise migratoire à sa frontière avec la Biélorussie. Au total, 14 leaders nationalistes européens seront présents.

>> LIRE AUSSI - Congrès LR : quelles différences économiques dans les programmes de Pécresse et Ciotti ?

Fédérer les nationalistes européens

La candidate RN sera aux côtés de Viktor Orbán, le président hongrois qui l’a reçue en grande pompe il y a quelques semaines. Santiago Abascal, le leader du parti ultraconservateur espagnol Vox, sera également présent. L’objet de leur réunion est simple : essayer de s’unir pour peser face à Bruxelles. Marine Le Pen y croit. "Je pense qu'il y a maintenant véritablement une urgence qui est ressentie par un certain nombre à organiser une grande force politique patriote, notamment au sein du Parlement européen", a affirmé la candidate du RN. 

Pour l'instant, les partis nationalistes sont divisés au Parlement européen. Le RN, l’Afd allemande, ou la Lega italienne, sont dans le groupe "identité et démocratie" tandis que le PiS polonais, Vox et Fratelli d'Italia sont dans le groupe des "Conservateurs et réformistes européens". S'ils s’entendent sur des thématiques telles que l’immigration et la sécurité, ces partis ont ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles