Marchés français ouverture 7 h
  • Dow Jones

    35 756,88
    +15,73 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    15 235,71
    +9,01 (+0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    29 106,01
    +505,60 (+1,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,1600
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    26 038,27
    -93,76 (-0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    52 048,98
    -2 697,39 (-4,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 498,92
    -6,23 (-0,41 %)
     
  • S&P 500

    4 574,79
    +8,31 (+0,18 %)
     

Présidentielle: Hidalgo-Jadot si proches… si loin

·2 min de lecture

Soutien du parti, succès électoraux : les deux figures de la social-démocratie disposent des mêmes atouts. Mais ne décollent pas dans les sondages. Leur match s'annonce très serré à gauche.

Ils sont au coude-à-coude. Maintenant que pour les représenter à l'élection présidentielle, son match contre Anne Hidalgo, l'autre figure sociale-démocrate à gauche, peut commencer. De part et d'autre, on fait mine de ne pas y penser. Le président du groupe PS au Sénat Patrick Kanner l'assure : « On ne s'en occupe pas, c'est tout. » Quant à l'entourage de Yannick Jadot, il botte en touche : « On ne fait pas les choses par rapport à Anne Hidalgo. » Mais avec 6 à 7 % chacun dans notre sondage, la course s'annonce très serrée.

Parcours personnel

Ni Parisien, ni énarque, chacun revendique un parcours personnel hors des sentiers battus en politique. « J'ai été avec les paysans pour lutter contre le libre-échange, avec les femmes opprimées au Bangladesh, j'ai été espionné par EDF, j'ai arraché des OGM », dit Jadot.

« Je suis une femme française née en Espagne, arrivée dans notre pays à l'âge de deux ans, élevée à Lyon dans un quartier attachant populaire », insiste l'ancienne inspectrice du travail. « Des parcours républicains intéressants, à faire valoir », analyse Frédéric Dabi, directeur général Opinion de l'Ifop.

Chacun dispose aussi d'une position relativement confortable au sein de son parti. Avec 51 % des voix à la primaire écolo, Jadot doit certes pacifier sa relation à son adversaire Sandrine Rousseau. Mais il a obtenu le ralliement des autres, et le soutien officiel des cadors de l'écologie comme Eva Joly, Dominique Voynet, le député ex-LREM Matthieu Orphelin ou le maire EELV de Bordeaux Pierre Hurmic. François Rebsamen ou Julien Dray) et même un concurrent direct (Arnaud Montebourg). Mais elle jouit du soutien indéfectible du patron du PS Olivier Faure. La ratification de sa candidature le 14 octobre devrait s'apparenter à un plébiscite.

Chacun dispose aussi d'atouts électoraux incontestables. Crédité du beau score d'EELV aux européennes de 2019 (13,48 % des voix) dont il dirigeait la liste, Jadot peut aussi surfer sur. Anne Hidalgo, qui s'est taillé une rép[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles