La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 098,91
    +215,12 (+0,72 %)
     
  • Nasdaq

    12 417,80
    +68,44 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    26 809,37
    +8,39 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,2151
    +0,0035 (+0,29 %)
     
  • HANG SENG

    26 728,50
    +195,92 (+0,74 %)
     
  • BTC-EUR

    15 983,67
    +341,81 (+2,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    381,68
    +7,27 (+1,94 %)
     
  • S&P 500

    3 681,64
    +12,63 (+0,34 %)
     

Présidentielle en Côte d'Ivoire : Korhogo, la "capitale du Nord"

·1 min de lecture

À l'approche du scrutin présidentiel du 31 octobre prochain, Thaïs Brouck, correspondant de France 24 en Côte d'Ivoire, a sillonné le pays à la rencontre de la population. Le quatrième épisode de cette série porte sur la ville de Korhogo, surnommée la "capitale du Nord".

Thaïs Brouk, journaliste de France 24, est allé à la rencontre des commerçants de Korhogo, la quatrième agglomération de Côte d'Ivoire. La célèbre "capitale du Nord", connue pour ses peintres, tisserands et sculpteurs à l'art millénaire, est aussi le berceau du peuple Sénoufo.

Même si elle reste pauvre, Korhogo a connu d'importants investissements dans ses infrastructures, ce qui lui permet de rattraper son retard progressivement.

>> À voir aussi : Daloa, point de départ de nombreux candidats à l'exil

En juin 2020, une attaque jihadiste contre un poste-frontière situé à 200 km de Korhogo, près du Burkina Faso, a tué une dizaine de membres des forces de sécurité ivoirienne, ce qui en fait la première attaque terroriste dans le pays depuis les attentats de Grand Bassam en 2016.

Alors que les voisins burkinabè et maliens ont perdu le contrôle sécuritaire de pans entiers de leurs territoires, l'enjeu sécuritaire, face aux jihadistes, sera l'un des grands défis du prochain président ivoirien élu le 31 octobre.