La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2167
    +0,0098 (+0,82 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    48 281,15
    +1 048,23 (+2,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0098 (+0,70 %)
     

Présidentielle américaine : les soutiens de Joe Biden restent prudents, "traumatisés par ce qu’il s’est passé en 2016”, explique l'ex-conseillère de Bill Clinton

franceinfo
·1 min de lecture

A six jours de l’élection présidentielle américaine, Joe Biden reste largement favori dans les sondages, face au président sortant Donald Trump. Pourtant, les soutiens du candidat démocrate restent pour le moment prudents : "On a tous été profondément traumatisés par ce qu’il s’est passé en 2016", estime mercredi 28 octobre sur franceinfo Leah Pisar, pro-Biden et ancienne conseillère de Bill Clinton à la Maison Blanche, en charge des Affaires étrangères de 1999 à 2001.

franceinfo : Vous avez déjà mis le champagne au frais, ou vous gardez en tête la désillusion d’il y a quatre ans ?

Leah Pisar : On n’a absolument pas mis le champagne au frais, il reste six jours. J’aimerais être optimiste, mais on a tous été profondément traumatisés par ce qui s'est passé en 2016 et on a appris à ne pas sous-estimer la capacité du président actuel à faire toute sorte de surprises, voire de magouilles. Il y a des indicateurs positifs, notamment le vote anticipé qui bat toutes sortes de records, mais on n’y est pas encore.

Qu’est-ce qui peut encore faire chuter votre candidat Joe Biden ?

On a l’impression qu’il fait une campagne presque “pépère”. Sa campagne n’est pas pépère. Elle est responsable. Nous (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi