Présidentielle : 60 milliards d'euros d'économies envisagées par Macron ?

Alors que le fondateur du mouvement 'En Marche' dévoilera la totalité de son programme le 2 mars prochain, 'Les Echos' croient savoir qu'Emmanuel Macron souhaiterait réaliser 60 Milliards d'euros d'économies sur le quinquennat, contre 100 Milliards espérés par le candidat de la droite et du centre, François Fillon, et après environ 50 Milliards promis par François Hollande sur la période 2012-2017.

3 points de pourcentage

Ce montant reviendrait à réduire de 3 points de pourcentage, le ratio des dépenses publiques par rapport au PIB, actuellement proche de 56,5 %, précise le quotidien économique. A plus long terme, Emmanuel Macron a d'ores et déjà fait savoir qu'il souhaitait ramener ce ratio à 50% d'ici 2022.

La semaine dernière, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a justement appelé les candidats à la présidentielle à se mobiliser sur la question cruciale de la gestion de la dette.

Quels postes ?

Pour y parvenir, Emmanuel Macron compterait agir en priorité sur la masse salariale des agents de l'Etat et procèderait à une nouvelle baisse des dotations aux collectivités locales, contre laquelle les maires n'ont cessé de s'opposer rappelant que celles-ci sont le premier investisseur public. Leurs dotations ont déjà reculé de près de 3,7 Milliards d'euros en 2015 et 2016.

En revanche, et contrairement à François Fillon  qui souhaite repousser l'âge de départ en retraite à 65 ans et engager une vraie réforme du système de pension en instaurant  un étage de retraites par capitalisation, l'ex-ministre de l'Economie n'aurait pas l'intention, en tous les cas dans un premier temps, de modifier le système actuel. Il ne serait pas non plus question d'envisager une hausse de la fiscalité......