Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 858,25
    -211,34 (-0,54 %)
     
  • Nasdaq

    17 014,98
    +94,19 (+0,56 %)
     
  • Nikkei 225

    38 855,37
    -44,65 (-0,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    +0,0014 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    18 821,16
    -6,19 (-0,03 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 459,36
    -2 154,54 (-3,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 471,37
    -25,09 (-1,68 %)
     
  • S&P 500

    5 308,09
    +3,37 (+0,06 %)
     

Raquel Garrido candidate en 2027? Elle ne pense pas que les Français soient "prêts" à élire un immigré

L'Insoumise Raquel Garrido a brossé la liste de candidats potentiels de la Nupes pour l'élection présidentielle de 2027. Elle ne s'y inclut pas, estimant que les Français ne sont pas prêts à élire une immigrée.

BFMTV

Qui sera le ou la candidate de la Nupes - si elle existe encore - pour la présidentielle de 2027? Vraisemblablement pas Raquel Garrido. La députée de La France insoumise était l'invitée de BFMTV ce jeudi 2 novembre. Si elle se dit "flattée" qu'on puisse la considérer, elle ne "pense pas que la France soit prête à (...) mettre à l'Élysée quelqu'un qui est immigré".

La parlementaire dit ne pas rougir de son parcours. Elle rappelle être arrivée en France à l'âge de 14 ans et avoir obtenu sa nationalité tricolore à 25 ans pour finalement siéger dans l'hémicycle à l'âge de 48 ans.

Pourtant, en dépit de ce parcours dont elle est "particulièrement fière", elle ne pense pas que son élection soit possible avec "l'état d'esprit de notre pays aujourd'hui".

"L'extrême droite est forte dans ce pays, la xénophobie se porte bien", souligne-t-elle avant de rappeler que le prochain de loi brûlant porte sur la question de l'immigration.

François Ruffin ou Clémentine Autain?

Si Raquel Garrido ne se positionne pas pour 2027, elle "remercie ses camarades qui prennent leurs dispositions pour essayer de se construire une épaisseur présidentielle". Parmi ces présidentiables, elle cite François Ruffin et Clémentine Autain, deux ténors de La France insoumise.

PUBLICITÉ

Le plus important pour l'élue de Seine-Saint-Denis est cependant que les partis de la Nupes se coordonnent pour mettre en avant des candidats à l'Élysée, "mais aussi pour Matignon". Par-dessus le reste, elle veut briser un "schéma" et demande à ce que la gauche ne cherche pas à "vouloir être monarque à la place du monarque".

Et si la Nupes ne durait pas jusqu'en 2027? Le Parti socialiste et le Parti communiste ont laissé percevoir des fissures dans l'union de la gauche. Des inquiétudes qu'elle balaye sous l'étiquette de "désaccords politiques", qu'elle n'estime pas réglé de "façon mature".

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Le déplacement de Braun-Pivet en Israël fait polémique à gauche