Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 135,16
    +442,23 (+0,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 382,86
    -35,01 (-2,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,68 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,28 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,06 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,82 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0074 (-0,58 %)
     

Présidentielle 2027 : Marine Le Pen « candidate naturelle » de son camp

La passation de pouvoir entre Le Pen et Bardella au RN ce n'est à priori pas pour 2027.   - Credit:PASCAL GUYOT / AFP
La passation de pouvoir entre Le Pen et Bardella au RN ce n'est à priori pas pour 2027. - Credit:PASCAL GUYOT / AFP

« Je suis la candidate naturelle de mon camp à la présidentielle » de 2027, a déclaré lundi Marine Le Pen au 20 heures de TF1, en réponse à une question sur ses ambitions élyséennes après trois échecs successifs.

Interrogée sur l'échéance de 2027 et son intention ou non de « passer son tour » pour laisser place au nouveau président du RN Jordan Bardella, la fille de Jean-Marie Le Pen a répondu : « A priori non, pour l'instant, tant que j'en ai pas décidé autrement. »

À LIRE AUSSI Le ticket Le Pen-Bardella ouvre ses campagnes

La finaliste des élections présidentielles de 2017 et 2022 usait jusqu'alors en privé d'une formulation à double négation davantage alambiquée, se disant « candidate tant qu'(elle) n'avait pas décidé de ne pas l'être ».

« Jordan Bardella fera un très bon Premier ministre »

Sa sortie dans le journal de TF1 parachève une clarification des rôles entamée ce week-end, à l'occasion des universités d'été du Rassemblement national : interrogés par plusieurs journalistes sur une rumeur qui prêtait à Marine Le Pen l'intention de nommer Jordan Bardella à Matignon en cas de victoire en 2027, les deux intéressés s'étaient d'abord contentés de ne pas démentir, sourire en coin.

« Oui, Jordan Bardella fera un très bon Premier ministre », avait ensuite estimé samedi soir Marine Le Pen face à une caméra de France 5, dans une séquence diffusée lundi.