La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,40 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    30 957,51
    +1 172,15 (+3,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,07 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,12 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,87 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Présidentielle 2022: le sondage choc qui confirme l'implacable poussée de Marine Le Pen

·2 min de lecture

SONDAGE - Elle s'impose désormais en tête des intentions de vote dans toutes les franges de l'électorat français. Selon notre sondage exclusif Harris Interactive-Challenges, Marine Le Pen incarne un nouveau vote utile contre le président sortant qu'aucun autre opposant ne semble pouvoir défier pour le moment.

Lorsque Nicolas Sarkozy au sommet de sa popularité, en 2007, avait obtenu 31,2% des voix au premier tour, il se vantait d’avoir "siphonné" les voix de Jean-Marie Le Pen, relégué à 10,4%. Selon notre sondage exclusif Harris Interactive-Challenges* publié ce mercredi 19 mai, à un an de l’échéance présidentielle de 2022, le même phénomène se profile ... avec inversion des rôles. Dans l’hypothèse d’une candidature LR portée par l’ex-eurocommissaire , Marine Le Pen est créditée de 29%, un record. La candidate de lextrême-droite décomplexée, qui capte 34% des électeurs de François Fillon, terrasse le Joe Biden français. Avec 6%, le grand sage aux yeux bleus, négociateur du Brexit, fait bâiller l’opinion, à quelques seniors près...

Ce rejet personnel, toutefois, n’épargne pas le candidat naturel déclaré de la droite, . Malgré la fermeté affichée par ce dernier sur le sujet brûlant du moment, la sécurité, l’effet "siphon" est à peine moins spectaculaire: 27% pour Le Pen et 14% pour le président des Hauts-de-France, qui recule d’un point par rapport à notre précédente étude. Incapable de capter les déçus du macronisme -8% seulement des électeurs Macron de 2007 voteraient en sa faveur- il ne grignote que 3% des anciens électeurs de Marine Le Pen. "Jusqu’à présent, Xavier Bertrand ne tire aucun bénéfice de son émancipation des Républicains", complète Jean-Daniel Lévy, directeur délégué d’Harris interactive.

Dans l'hypothèse Bertrand ou Barnier à droite, Marine Le Pen s'impose à respectivement 27% et 29% des intentions de vote. Barnier n'agrège même que 6% des intentions de vote.

La stratégie de Xavier Bertrand -dépouiller le président au 1er tour pour éliminer Marine Le Pen au second tour- s’articule mal avec une campagne régionale protectionniste, sociale et autoritaire. Même la place de "troisième homme" ne lui est pas acquise puisque , avec ses 12%, le talonne... Les perspectives d’un renversement de tendance se heurtent en outre à la détermination exprimée par les élect[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi