La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    28 333,52
    +209,24 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,1409
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 218,03
    -165,29 (-0,68 %)
     
  • BTC-EUR

    37 178,02
    -1 159,25 (-3,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 018,28
    -7,45 (-0,73 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     

Présidentielle 2022: le premier meeting de campagne d'Éric Zemmour sous haute tension

·2 min de lecture
Éric Zemmour va tenir son premier meeting de campagne au Parc des expositions de Villepinte (Seine-Saint-Denis) ce dimanche - BFMTV
Éric Zemmour va tenir son premier meeting de campagne au Parc des expositions de Villepinte (Seine-Saint-Denis) ce dimanche - BFMTV

876450610001_6285273085001

Ce sera un premier meeting de campagne sous haute tension. Après son annonce de candidature critiquée, Éric Zemmour réunit ce dimanche après-midi ses soutiens au parc des Expositions de Villepinte en Seine-Saint-Denis. Une journée "à risque", d'après la police.

Initialement prévu au Zénith, à la Villette, le meeting a finalement été délocalisé à Villepinte, à une vingtaine de kilomètres. Une manifestation anti-fasciste qui appellait à "bloquer le Zénith de Zemmour" ne le suivront finalement pas, et marcheront de Barbès à La Villette, comme prévu initialement. La Préfecture de police attend entre 3000 et 5000 manifestants, dont 150 éléments radicaux.

Plusieurs rassemblements prévus contre le candidat

Dans le même temps, le collectif citoyen contre la candidature d'Éric Zemmour à appeler à manifester devant le parc des Expositions.

"On va être un groupe de lanceurs d'alerte public, on va aller vers les gens et leur expliquer, aux abords du meeting, pourquoi on est là, pourquoi les idées d'Éric Zemmour sont dangereuses pour la société, la démocratie et le tous vivre ensemble", explique Thierry Paul-Valette, fondateur du comité, au micro de BFMTV. 876450610001_6285071517001

L'association Action Antifasciste Paris-Banlieue, qui a appelé ses sympathisants à "saboter" le meeting du polémiste, souhaite "maintenir la pression" ce dimanche. Une action est prévue devant le parc des Expositions, où près de 300 personnes sont attendues.

De son côté, le président PS de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a lancé une pétition pour faire annuler le meeting par les propriétaires du lieu, le groupe Viparis, en l'interpellant sur sa "charte de la diversité" qu'il juge "incompatible" avec l'accueil de l'ancien éditorialiste.

"Les antifas ne sont pas des démocrates"

Des démarches vivement dénoncées par l'équipe de campagne d'Éric Zemmour.

"On n'est pas dans l'opposition, on est dans la violence. Les antifas ne sont pas des démocrates, ce sont eux les fascistes. C'est eux qui empêchent, qui violentent, qui agressent, qui harcèlent les gens. C'est ça la démocratie?", s'interroge Olivier Ubéda, directeur des événements du candidat.

En marge du meeting, la police attend également une soixantaine de militants d'ultra-droite et craint des affrontements avec les manifestants anti-Zemmour. Un important dispositif de sécurité est prévu.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles