Marchés français ouverture 8 h 18 min
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • BTC-EUR

    52 512,13
    -268,75 (-0,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     

Présidentielle 2022: Le Pen dégringole, Zemmour continue de progresser

·2 min de lecture

SONDAGE EXCLUSIF - Marine Le Pen continue de chuter dans notre sondage Harris Interactive, alors que la candidature potentielle d'Éric Zemmour semble totalement rebattre les cartes du scrutin.

Une véritable dégringolade. Juste avant l’été, , affichant trois points d’avance sur Emmanuel Macron. Dans sa dernière enquête pour Challenges, Harris Interactive estime le score de la candidate d’extrême droite entre 18 et 19%. Et c’est désormais Emmanuel Macron, qui creuse l’écart en se maintenant autour de 23%. Comment expliquer cette chute spectaculaire de 10 points?

. Sans avoir encore déclaré sa candidature, le polémiste affiche déjà 11% des intentions de vote, une hausse d’un point en une semaine. Et une progression de 6 points depuis début juillet. Pas moins de 18% des électeurs ayant voté Marine Le Pen en 2017 déclarent avoir l’intention de porter leurs suffrages sur Zemmour, qui prend aussi à la droite classique, avec 22% des électeurs de Fillon de 2017 qui le soutiendraient. "Jusqu’alors, Marine Le Pen avait l’électorat le plus solide, un socle qui lui assurait la qualification au second tour, décrypte Pierre-Hadrien Bartoli, directeur des études politiques d’Harris Interactive. Aujourd’hui, il existe une alternative crédible aux yeux de ses sympathisants, ce qui les rend beaucoup plus hésitants."

Lire aussi

Zemmour rebat totalement les cartes

Eric Zemmour a totalement rebattu les cartes. Il fait jeu égal avec Jean-Luc Mélenchon et se rapproche des candidats de la droite classique, Xavier Bertrand (14-15%) et Valérie Pécresse (12%). Et selon les experts d’Harris Interactive, "il ne s’agit pas que d’un phénomène médiatique". Si c’était le cas, Zemmour ne se serait pas à ce niveau-là. Sa percée est notable dans l’électorat âgé (15% chez les plus de 65 ans, soit deux fois plus que Marine Le Pen) et chez une partie des catégories aisées.

Sandrine Rousseau raflerait à peine 2% des suffrages au premier tour de la présidentielle.

L’autre enseignement de ce sondage, c’est le grand écart entre la popularité des idées écologistes et le score de leurs candidats. Réalisé juste avant le verdict de la primaire auprès de tous les candidats écologistes, cette enquête r[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles