La bourse ferme dans 3 h 22 min

Présidentielle 2022: Michel Barnier monte en puissance

·2 min de lecture

SONDAGE EXCLUSIF - L’ex-commissaire européen, seul à progresser dans notre sondage, fait figure de favori auprès des militants LR qui vont désigner leur candidat le 4 décembre.

C’est l’homme qui monte. Alors que les sondages se stabilisent , Michel Barnier gagne 2 points en trois semaines dans notre baromètre Harris Interactive, à 9% des intentions de vote au premier tour de la présidentielle. Il est le seul à enregistrer une progression de sa courbe d’opinion cette semaine. L’ancien commissaire européen, invité surprise de la compétition à droite, bénéficie de l’exposition médiatique que lui confère son statut de favori (inattendu) du congrès des Républicains, le 4 décembre. "Il y a indéniablement un effet Barnier, indique Jean-Daniel Lévy, directeur général délégué d’Harris Interactive. Le fait qu’il apparaisse comme le potentiel vainqueur de la primaire fermée des Républicains joue en sa faveur et suscite l’intérêt des médias. On parle beaucoup plus de lui qu’avant, où il faisait un peu figure d’inconnu."

, l’ancien ministre de Jacques Chirac fait quasiment jeu égal avec Valérie Pécresse, testée à 10% des intentions de vote dans la même configuration, et peut espérer combler une partie de l’écart avec Xavier Bertrand (14%), seule personnalité de droite pour l’instant en mesure de rivaliser avec Marine Le Pen (15%) et Eric Zemmour (17%). Entre les deux hommes, un âpre duel s’engage. Resté fidèle à sa famille politique, Michel Barnier peut compter sur le soutien de l’ex-patron de LR Laurent Wauquiez, demeuré très populaire dans les rangs des militants, et les faveurs du plus grand nombre de parlementaires (62 élus contre 56 pour Bertrand et 48 pour Pécresse, ). Xavier Bertrand offre de son côté le plus de chances de se qualifier au second tour de la présidentielle et d’enrayer le cycle de défaites enregistré par la droite depuis 2012. "Les militants LR auront à faire le choix du cœur ou de la raison", résume un cadre du parti.

Faux plat sondagier

En attendant, la tension monte. Un proche de Xavier Bertrand raille les ambitions du négociateur européen du Brexit : "Michel Barnier, c’est un peu l’histoire du gars qui a fumé son premier join[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles