La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0469
    -0,0086 (-0,82 %)
     
  • HANG SENG

    20 644,28
    +41,76 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    27 836,80
    -1 143,51 (-3,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    651,74
    -18,94 (-2,82 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     

Présidentielle 2022 : Macron et Le Pen pour le statut quo de la fiscalité de l'assurance vie

·1 min de lecture
présidentielle assurance vie 2d tour
présidentielle assurance vie 2d tour

Aucune révolution à attendre pour les épargnants en assurance vie. Parmi les propositions évoquées par les deux qualifiés pour le second tour de l'élection présidentielle, on ne retrouve pas de changement significatif concernant la fiscalité de l'assurance vie.

Emmanuel Macron pour ne rien changer

Le président sortant est partisan de la stabilité fiscale au rayon épargne. Rien ne changera, promet-il, pour la fiscalité de l'assurance vie en cas de réélection. Aux assises de l'Afer, il a fait savoir, via son représentant le député Laurent Saint-Martin, qu'il ne souhaitait pas intégrer l'assurance vie à la succession. « Il n'y aura pas d'augmentation des droits de succession, il y aura même des allègements », avait même indiqué Laurent Saint-Martin à cette occasion.

Marine Le Pen veut créer un fonds souverain

La candidate au Rassemble National qui a récolté 23,1% des voix au premier tour de l'élection présidentielle, elle aussi, prône une stabilité du régime fiscal de l'assurance vie, mais pas seulement.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Présidentielle : pourquoi les banques boudent les politiques
- Assurance auto : voici les régions où il ne faut pas habiter pour faire des économies
- Fiscalité de l'épargne : pourquoi la flat tax va rester inscrite dans le marbre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles