Marchés français ouverture 7 h 47 min
  • Dow Jones

    34 792,67
    -323,73 (-0,92 %)
     
  • Nasdaq

    14 780,53
    +19,24 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 584,08
    -57,75 (-0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1841
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    26 426,55
    +231,73 (+0,88 %)
     
  • BTC-EUR

    33 517,51
    +756,96 (+2,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    977,06
    +50,30 (+5,43 %)
     
  • S&P 500

    4 402,66
    -20,49 (-0,46 %)
     

Présidentielle 2022: Hidalgo se lance dans la bataille contre Macron et son "ruissellement"

·2 min de lecture

La maire de Paris réunissait ses troupes à Villeurbanne. Une démonstration de force en vue de la présidentielle 2022, pour laquelle elle fait plus que jamais figure de prétendante.

Elle se refuse toujours à l'énoncer clairement mais Anne Hidalgo a fait un pas supplémentaire – et quasi définitif – vers une candidature à l'élection présidentielle lundi à Villeurbanne. Devant un parterre de grands élus et tout ce que le Parti socialiste compte de chapeaux à plumes, la maire de Paris a évoqué pour la première fois un "projet présidentiel" porté par "une équipe de France" qui "travaille depuis des semaines". , la socialiste a esquissé les grandes lignes de son programme pour 2022: la question républicaine et la laïcité, un "trésor" pour cette petite-fille de républicains espagnols, l'environnement, "alors que tous les jours nous observons cette planète qui ne cesse de brûler et de s'inonder", et la lutte contre les inégalités, ciblant sans le nommer Emmanuel Macron et le "ruissellement" qui "ne marche pas". Preuve de l'état avancé de ses réflexions, l'élue s'est même autorisée à livrer deux pistes de son futur programme: une meilleure considération du travail bénévole des "aidants", fortement éprouvés par la crise épidémique, et une revalorisation du salaire des enseignants Un geste choisi puisqu'il s'adresse à un électorat historique du Parti socialiste, .

Propulsée vers la bataille suprême

Plus rien ne semble désormais pouvoir enrayer la marche de l'édile parisienne vers une candidature à la présidentielle. Celle-ci a beau avertir que la course à l'Elysée "n'est pas un concours de beauté" et que "les aventures individuelles ne marchent pas", c'est bien elle que le Parti socialiste a choisi de propulser dans la bataille suprême. , le premier secrétaire du PS Olivier Faure a déjà prévu de soumettre aux militants un changement des statuts du parti pour lui épargner la case "primaire". Cette dernière n'aurait alors qu'à se soumettre un vote de confirmation de sa candidature – sans grand danger . "A l'automne, nous serons prêts. Nous aurons un projet, une candidature et nous nous mettrons en mouvement", indiquait lundi le chef des socialistes en marg[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles