La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 739,73
    -336,14 (-4,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,58
    -203,66 (-4,74 %)
     
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,04 (-2,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1320
    +0,0108 (+0,96 %)
     
  • Gold future

    1 785,50
    +1,20 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    47 433,88
    -5 046,09 (-9,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,60
    -89,82 (-6,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,15
    -10,24 (-13,06 %)
     
  • DAX

    15 257,04
    -660,94 (-4,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 044,03
    -266,34 (-3,64 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,57 (-2,23 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    28 751,62
    -747,66 (-2,53 %)
     
  • HANG SENG

    24 080,52
    -659,64 (-2,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,3338
    +0,0018 (+0,14 %)
     

Présidentielle 2022 : les Français de plus en plus à droite, selon une enquête

·1 min de lecture

Certains politiques le répètent à l'envi : "La France est à droite." Un sondage de la Fondation pour l'innovation politique (Fondapol) pour Le Figaro leur donne raison aujourd'hui. À la question "sur une échelle de 1 à 10, à quelle place vous situez-vous ?", le 1 correspondant aux idées les plus à gauche et le 10 les plus à droite, 37% des électeurs répondent entre 6 et 10, à droite donc. Soit quatre points de plus qu’en 2017. À l’inverse, de moins en moins de Français se placent à gauche ou au centre. La gauche représente ainsi 20% des électeurs, contre 25% il y a quatre ans.

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici

Seulement 34% d'électeurs potentiels à gauche pour la présidentielle

Cette tendance se ressent aussi dans les thèmes qui font partie des priorités des Français selon les personnes interrogées. La sécurité, l'immigration et la réduction du chômage se retrouvent notamment en tête des préoccupations.

Si on regarde l’impact sur la présidentielle, on observe que 56% des Français pourraient voter pour un candidat de droite quel qu’il soit, de Xavier Bertrand à Marine Le Pen, en passant par Éric Zemmour ou Nicolas Dupont-Aignan.

La gauche, elle, ne forme un bloc que de 34% d’électeurs potentiels. Autre information délivrée par l'enquête, les classes populaires sont davantage tentées par la droite. 63% des personnes sans diplôme ou faiblement diplômées interrogées voteront ainsi pour un candidat de droite en 2022.

>> À RÉECOUTER - La France se droiti...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles