La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 304,70
    +392,14 (+1,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,1608
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • Gold future

    1 768,70
    -29,20 (-1,62 %)
     
  • BTC-EUR

    52 826,77
    +2 702,89 (+5,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 444,06
    +37,32 (+2,65 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,26
    +0,95 (+1,17 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 888,51
    +65,08 (+0,44 %)
     
  • S&P 500

    4 470,10
    +31,84 (+0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3747
    +0,0071 (+0,52 %)
     

Présidentielle: pour Éric Ciotti, un vote Zemmour favoriserait Emmanuel Macron

·1 min de lecture
Éric Ciotti était l'invité de BFMTV ce dimanche - BFMTV
Éric Ciotti était l'invité de BFMTV ce dimanche - BFMTV

L'accession au second tour de la présidentielle d'Eric Zemmour aboutirait à la victoire d'Emmanuel Macron, a jugé dimanche le député LR Eric Ciotti, candidat à l'investiture des Républicains.

"J'ai la conviction que le seul candidat qui peut battre Emmanuel Macron sera un candidat issu des Républicains", a exposé Éric Ciotti sur BFMTV : "Tout le reste ne va faire qu'aider Emmanuel Macron".

"Si par hypothèse il y avait ce duel (Macron-Zemmour, ndlr) -mais je n'y crois pas-, c'est Emmanuel Macron qui le gagnerait", a-t-il poursuivi. "Il y aurait une mobilisation" contre Eric Zemmour.

Ciotti voterait Zemmour au 2nd tour

Éric Ciotti avait déclaré le 5 septembre qu'il voterait pour le polémiste d'extrême droite en cas de duel entre celui-ci et le président sortant au second tour de la présidentielle, une affirmation qu'il n'a pas réitéré dimanche.

"Les Républicains ont la capacité de rassembler, il y a une crédibilité, il y a une histoire, il y a une équipe, et c'est important une équipe", a-t-il insisté, de manière à souligner l'isolement supposé d'Eric Zemmour.

Éric Zemmour, qui continue d'entretenir le flou sur une candidature à la présidentielle, s'en était pris plus tôt dimanche aux Républicains (LR), "un parti de notables centristes" qu'il accuse d'avoir "trahi la droite" gaulliste dont il se réclame.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles