La bourse est fermée

Pour le président de RBS, acheter du bitcoin c'est entrer "dans l'enfer de Dante"

1 / 2

Pour le président de RBS, acheter du bitcoin c'est entrer "dans l'enfer de Dante"

Howard Davies, le président du conseil d'administration de RBS, considère que l'évolution du bitcoin n'est en rien rationnelle. La monnaie virtuelle est pour lui "une bulle financière".

Acheter du bitcoin revient à pénétrer dans l'Enfer de Dante et prendre des risques inconsidérés, a prévenu jeudi le président de la banque britannique RBS, au moment où la monnaie virtuelle dépassait pour la première fois les 15.000 dollars.

"Tout ce que les autorités peuvent faire, c'est de brandir une pancarte avec une phrase de l'Enfer de Dante: 'Toi qui entre ici abandonne toute espérance'", a déclaré Howard Davies, président du conseil d'administration de la banque, interrogé sur Bloomberg TV.

Selon lui, "c'est ce qu'il faut faire et cela doit être fait par la Réserve fédérale mais aussi par la SEC (régulateur boursier américain, NDLR) et la Banque d'Angleterre et la Banque centrale européenne en même temps parce qu'il est difficile de voir quelque chose de vraiment rationnel derrière cette évolution", a-t-il dit.

"Une bulle financière"

Ces déclarations sont formulées alors que le bitcoin a dépassé pour la première fois les 15.000 dollars jeudi, à la faveur d'un bond de plus de 50% en une semaine.

Sa valeur a été multipliée par 15 depuis le début de l'année, qu'il avait commencée autour de 1000 dollars, suscitant l'inquiétude des autorités financières et la stupéfaction des analystes de marché.

Le dirigeant de RBS a reconnu la nécessité pour le système financier d'être innovant mais a balayé l'idée que le bitcoin soit la solution.

"Le marché nous dit quelque...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi