La bourse ferme dans 2 h 55 min
  • CAC 40

    6 657,34
    -3,25 (-0,05 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 917,74
    -3,16 (-0,08 %)
     
  • Dow Jones

    33 597,92
    +1,58 (+0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0526
    +0,0012 (+0,12 %)
     
  • Gold future

    1 800,80
    +2,80 (+0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    15 999,28
    -141,76 (-0,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    395,86
    -6,17 (-1,53 %)
     
  • Pétrole WTI

    74,88
    +2,87 (+3,99 %)
     
  • DAX

    14 234,06
    -27,13 (-0,19 %)
     
  • FTSE 100

    7 491,42
    +2,23 (+0,03 %)
     
  • Nasdaq

    10 958,55
    -56,34 (-0,51 %)
     
  • S&P 500

    3 933,92
    -7,34 (-0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    27 574,43
    -111,97 (-0,40 %)
     
  • HANG SENG

    19 450,23
    +635,41 (+3,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2223
    +0,0018 (+0,14 %)
     

Le président exécutif de mimik, Siavash Alamouti, reçoit le prestigieux prix Marconi 2022

Le pionnier du secteur a été récompensé pour ses contributions visant à démocratiser Internet ainsi qu’à rendre plus efficients et abordables les appareils et services sans fil

OAKLAND, Californie, February 10, 2022--(BUSINESS WIRE)--mimik Technology, Inc., société pionnière dans le domaine des technologies cloud en périphérie, hybrides, et des solutions commerciales, a annoncé aujourd’hui que Siavash Alamouti, cofondateur, président exécutif du conseil d’administration, et ancien PDG de mimik, avait reçu le prestigieux prix Marconi 2022, en reconnaissance de sa contribution à l’accessibilité mondiale des appareils sans fil. Cet innovateur sincère, dont l’invention du code Alamouti a fait la réputation, a consacré sa carrière au développement et la promotion de technologies qui améliorent la vie quotidienne. Son invention homonyme sous-tend les normes modernes de la technologie sans fil, et est utilisée dans plusieurs milliards d’appareils à travers le monde.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20220209005095/fr/

Siavash Alamouti, Executive Chairman of mimik Technology, Recipient of the 2022 Marconi Prize (Photo: Business Wire)

Décerné chaque année par la Société Marconi, le prix Marconi est souvent qualifié de « prix Nobel des communications », récompensant les contributions et l’impact des innovateurs dans l’industrie des communications. M. Alamouti rejoint ainsi d’autres sommités de la technologie et membres Marconi prestigieux, tels que Vint Cerf, considéré comme l’un des créateurs d’Internet grâce à l’invention du protocole TCP/IP ; Marty Cooper, inventeur du téléphone portable, et la première personne à avoir passé un appel public sur un téléphone portable ; ainsi que les cofondateurs de Google, Sergei Brin et Larry Page, qui ont inventé l’algorithme de classement de page, et conçu le premier moteur de recherche pour Internet.

« C’est une grande leçon d’humilité que de recevoir cette reconnaissance de la part de la Société Marconi dont la mission et les valeurs ont guidé les efforts que j’ai consacrés à démocratiser Internet en offrant un accès égal à l’information à tous les individus de la planète », a déclaré M. Alamouti. « Je suis honoré de faire partie de cette société prestigieuse. Je remercie la Société Marconi qui a fait de l’équité numérique le moteur de sa mission. Nous avons un long chemin à parcourir pour rendre Internet accessible à tous les enfants et adultes à travers le monde, et un chemin encore plus difficile pour veiller à ce qu’Internet ne devienne pas un canal destiné à la propagation de désinformation, de théories du complot et de propagande.

« Pour protéger notre avenir, il nous faut examiner chaque aspect de l’écosystème, notamment la technologie, le modèle d’affaires et la réglementation, afin de veiller à ce que les individus puissent facilement faire la différence entre les faits et les actualités, les convictions et la propagande. Quoiqu’il en soit, j’ai appris que tous les défis pouvaient être surmontés grâce à l’exploration, l’expérimentation et l’effort. Je suis impatient de collaborer avec les membres Marconi, afin d’étudier de nouveaux moyens créatifs permettant de garantir un futur Internet durable, équitable, privé et sécurisé, apte à alimenter une économie numérique prospère », a conclu M. Alamouti.

Le code Alamouti, développé par M. Alamouti en 1996, optimise la réception du signal mobile via des transmetteurs que l’on trouve dans les stations de base cellulaires ou les points d’accès. En éliminant la nécessité d’ajouter un plus grand nombre de récepteurs aux appareils sans fil, il permet de réduire les coûts, la taille et l’empreinte carbone. Le code sert désormais de base pour la technologie à entrées multiples et sorties multiples (multiple-input multiple-output, MIMO), qui constitue un élément clé des normes sans fil, actuelles. Les travaux de M. Alamouti dans ce domaine ont été cités plus de 20 000 fois dans le cadre de plusieurs recherches scientifiques mondiales.

Au cours de sa carrière, M. Alamouti a occupé divers postes au sein de plusieurs sociétés technologiques majeures, parmi lesquelles AT&T, Intel et Vodafone. Au cours de cette période, il a défendu les intérêts de plusieurs personnes à travers le monde, et s’est fait le porte-parole des normes et de la technologie sans fil, ouvertes. Son leadership dans ce domaine se reflète dans ses contributions en faveur des normes mondiales en matière de télécommunications et d’Internet, et la réforme sur la politique du spectre.

« Siavash a offert la connectivité à plusieurs milliards de personnes, en rendant les appareils sans fil plus efficients et plus abordables, sans réduire la qualité de réception », a déclaré Vint Cerf, président de la Société Marconi, et membre Marconi depuis 1998. « Tout au long de sa carrière, il a été un défenseur décisif de la technologie en tant que moteur de démocratisation dans le monde. »

Fidèle à sa passion en faveur d’une utilisation d’Internet accessible et responsable, M. Alamouti a récemment élargi son champ d’action pour inclure le cloud computing en périphérie, la décentralisation cloud, et la souveraineté des données. Il a rejoint mimik en 2014, où il a contribué à créer et déployer commercialement la première plateforme de cloud en périphérie, hybride du secteur. Il a confié la responsabilité des fonctions de PDG au fondateur, Fay Arjomandi en 2020, pour se concentrer sur les modèles commerciaux et financiers d’Internet, notamment la protection de la souveraineté des données et des actifs numériques. Il continue de jouer un rôle actif en tant que président exécutif de la Société, et se focalise désormais sur la création d’une plateforme visant à protéger les données des individus ainsi qu’à les aider à gérer et monétiser ces actifs précieux.

La plateforme hybride edgeCloud de mimik transforme les applications cloud, passant d’une architecture fixe sur le serveur du client, et dans le cadre de laquelle la fonctionnalité du serveur est limitée aux serveurs dans les centres de données et aux passerelles, à une architecture entièrement distribuée, ce qui permet à plusieurs milliards d’appareils clients intelligents d’agir en tant que serveurs, et d’offrir une évolutivité quasi infinie. La plateforme de mimik permet aux applications, processus et appareils hétérogènes de communiquer de manière autonome dans des clusters en périphérie, quel que soit leur système d’exploitation ou leur réseau. Dans la mesure où les données sont traitées en périphérie, la plateforme de mimik nécessite beaucoup moins de bande passante et de puissance, réduit les coûts d’hébergement dans le cloud, est plus résiliente que l’architecture traditionnelle sur le serveur du client, et offre des niveaux nettement supérieurs en termes de confidentialité et de sécurité des données.

« Siavash est un professionnel extrêmement précieux dans le secteur, qui a grandement contribué aux progrès de la technologie sans fil et de l’accès à Internet à travers le monde. Nous sommes honorés de travailler avec lui. Je me souviens du jour où je l’ai rencontré en 2010 chez Vodafone, pour présenter mon idée d’un Internet décentralisé, qui visait à donner le contrôle des données à leurs propriétaires légitimes », a confié Fay Arjomandi, fondateur et PDG de mimik. « Il m’a soutenu dans cette aventure dès le début, et il a accepté en 2014 de m’aider en tant que PDG de mimik, en investissant dans la société et en renonçant à son salaire. À l’époque, le cloud en périphérie constituait une approche totalement disruptive, pas encore dans la mire des sociétés de capital-risque. J’ai de la chance d’avoir trouvé un cofondateur qui a partagé ma vision et ma passion pour l’humanité et l’utilisation de la technologie à des fins de progrès social. Il s’agit d’une distinction bien méritée, qui souligne l’importance de la création et de la promotion de la technologie appliquée pour l’intérêt de tous. »

Consultez le communiqué de presse de la Société Marconi qui annonce le lauréat du prix Marconi 2022.

À propos de mimik

mimik a lancé le cloud computing hybride en périphérie afin de permettre à tous les appareils informatiques d’agir en tant que serveur cloud pour aider les développeurs d’applications à proposer la nouvelle génération d’applications destinées au monde hyperconnecté. La plateforme inclut un moteur d’exécution qui permet aux développeurs de développer et d’héberger des microservices sur tout type d’appareils destinés aux utilisateurs finaux, tels que les smartphones, les appareils IdO intelligents, et les capteurs basés sur l’IA. Le moteur est indépendant du système d’exploitation, de l’appareil, des réseaux et du cloud public/privé. Il s’agit d’une plateforme non exclusive qui fonctionne avec les langages et les outils de développement standard existants. mimik fournit également un SaaS de domaine d’application, prêt à déployer (dans le cloud et/ou en périphérie) et destiné à un large éventail de secteurs verticaux, notamment la fintech. La plateforme de mimik offre une approche en périphérie versus une approche en dehors du cloud, pour concevoir plus rapidement des applications, réduire considérablement les coûts d’infrastructure, minimiser la latence, améliorer la sécurité et la confidentialité des données, et permettre une communication directe d’application à application, via une approche standard RESTful basée d’abord sur l’API, et une architecture sans serveur, axée sur les microservices. Pour en savoir plus, rendez-vous sur : https://mimik.com et https://developer.mimik.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20220209005095/fr/

Contacts

Beth Morrissey
PR@mimik.com