La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 782,65
    -48,00 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 669,54
    -35,31 (-0,95 %)
     
  • Dow Jones

    30 977,83
    +53,69 (+0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1918
    -0,0061 (-0,51 %)
     
  • Gold future

    1 693,30
    -7,40 (-0,44 %)
     
  • BTC-EUR

    40 038,98
    -1 850,08 (-4,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    953,50
    +10,33 (+1,09 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,80
    +1,97 (+3,09 %)
     
  • DAX

    13 920,69
    -135,65 (-0,97 %)
     
  • FTSE 100

    6 630,52
    -20,36 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    12 578,52
    -144,95 (-1,14 %)
     
  • S&P 500

    3 764,14
    -4,33 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,79 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,50 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3824
    -0,0070 (-0,50 %)
     

Présidence Biden aux Etats-Unis: les Noirs au cœur du pouvoir

·2 min de lecture

Malgré la course d'obstacles que leur infligent les Etats républicains pour limiter leur participation électorale, ou peut-être en réaction à celle-ci, les Noirs se sont mobilisés en masse pour élire Joe Biden. Ils jouent aujourd'hui un rôle-clé dans l'administration et le parti démocrate.

Ils l'ont fait gagner deux fois, et même trois: la première, lors des primaires de Caroline du Sud, ils ont amorcé le come-back de Biden; la deuxième, lors de la présidentielle, ils ont largement ; et l'on peut compter comme troisième fois la double élection du 5 janvier en Géorgie, qui a fait remporter aux démocrates deux sièges de sénateurs et, par la-même, la majorité au Sénat: pas de doute, les Noirs américains n'occupent plus un strapontin dans le monde politique. Ils sont aujourd'hui à l'orchestre, ou plutôt sur scène, dans l'un des rôles-titres.

Lire aussi

Cela se voit partout, à commencer bien sûr par le sommet: Kamala Harris est la première personne noire jamais élue à la vice-présidence. Au Congrès, il n'y a jamais eu autant d'élus afro-américains: 57 (mais seulement 2 républicains) à la Chambre des Représentants, 2 (dont un républicain) au Sénat. Et l'arithmétique ne dit pas tout: à la Chambre, par exemple, le congressman new-yorkais Gregory Meeks est le premier noir à présider l'importante commission des Affaires étrangères, jusque-là plutôt chasse gardée des élus blancs. Le vétéran de Caroline du Sud et "faiseur de rois" Jim Clyburn, quant à lui, reste le "whip" (n°3) de la majorité démocrate à la Chambre, plus influent que jamais.

Records historiques

Le cabinet de Joe Biden aligne lui aussi les records historiques. Si tous ses membres sont confirmés par le Sénat, ce qui est probable, il comptera 6 Afro-Américains. Les leaders noirs avaient insisté auprès de Biden pour qu'un Noir soit nommé à la tête de l'un des quatre ministères-clés, ils ont été entendus avec la nomination à la Défense de Lloyd Austin, un général à la retraite. C'est une première à ce poste.

Autre succès important, pour la communauté noire démocrate: l'un des siens, Jaime Harrison, a été choisi par Joe Biden pour diriger le Conseil national démocrate, organe exécutif du parti. Candidat en Caroline du Sud pour le Sénat, Harrison n'avait pas réussi à déloger l'allié de Trump, Lindsey Gr[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi