La bourse ferme dans 1 h 33 min
  • CAC 40

    7 163,34
    +30,99 (+0,43 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 231,48
    +22,17 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    34 116,19
    -40,50 (-0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,0727
    -0,0003 (-0,03 %)
     
  • Gold future

    1 888,00
    +3,20 (+0,17 %)
     
  • BTC-EUR

    21 499,87
    -98,90 (-0,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    532,40
    -4,49 (-0,84 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,12
    +0,98 (+1,27 %)
     
  • DAX

    15 477,08
    +156,20 (+1,02 %)
     
  • FTSE 100

    7 912,82
    +48,11 (+0,61 %)
     
  • Nasdaq

    12 036,20
    -77,59 (-0,64 %)
     
  • S&P 500

    4 148,22
    -15,78 (-0,38 %)
     
  • Nikkei 225

    27 606,46
    -79,01 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    21 283,52
    -15,18 (-0,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,2065
    +0,0013 (+0,11 %)
     

Les prépas en mode reconquête auprès des nouvelles générations

LOIC VENANCE / AFP

Spécial prépas 2023. (1/7). Exigeantes et parfois intimidantes, les prépas, auxquelles Challenges consacre son nouveau numéro, souffrent d’une moindre attractivité auprès des futurs élèves. Elles peuvent se moderniser pour valoriser leurs nombreux atouts, à découvrir dans nos fiches et palmarès publiés cette semaine sur Challenges.fr.

Le 28 novembre dernier, le webinaire News Tank sur "Les prépas face au défi des nouvelles générations" a réuni tous les grands acteurs de la filière: Alain Joyeux, président de l’Association des professeurs de classes préparatoires économiques (APHEC), Joël Bianco, proviseur du lycée Louis-Le-Grand et président de l’Association des proviseurs des lycées à classes préparatoires aux grandes écoles (APLCPGE), ou encore Alice Guilhon, directrice générale de Skema et présidente de la Conférence des directeurs des écoles françaises de management (CDEFM)...

Tous s’accordent sur l’urgence à travailler sur l’attractivité des prépas. "Il faut développer une communication positive grand public et montrer aux étudiants que nous sommes au service de leur projet professionnel, plaide ainsi Alice Guilhon, pas simplement au service d’un concours. La prochaine génération est une génération inquiète." Et volatile. "Les prépas s’inscrivent dans un environnement plus concurrentiel, confirme Stéphanie Motta-Garcia, proviseure d’Henri-IV, lycée qui multiplie les podiums.

>> Retrouvez les palmarès Challenges des prépas ainsi que les résultats des prépas aux ENS

Elles sont mises au défi par les bachelors et les diplômes bac + 5 à prépas intégrées mais aussi des filières sélectives de l’université. Résultat: les classes sont moins remplies qu’à l’habitude: 80 à 90% pour les scientifiques, 70% pour la filière éco (ECG). Des moyennes qui cachent de fortes disparités. "Les étudiants sont attirés par ce qui brille", regrette Giasone Gullace, responsable des CPGE de Massena, à Nice. Ils passent à côté de ce qui, selon Denis Choimet, président de l’Union des professeurs de classes préparatoires scientifiques (UPS), constitue la plus-value modèle prépa: "l’acquisition de méthodes de travail utiles tout au long de sa carrière, dans des structures à taille humaine, avec une grande diversité de débouchés."

Bataille des maths

Un chiffre en particulier cristallise les inquiétudes: d’après le ministère [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi