La bourse ferme dans 1 h
  • CAC 40

    5 789,70
    -20,03 (-0,34 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 690,56
    -17,16 (-0,46 %)
     
  • Dow Jones

    31 391,09
    -0,43 (-0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,2055
    -0,0032 (-0,27 %)
     
  • Gold future

    1 710,40
    -23,20 (-1,34 %)
     
  • BTC-EUR

    42 213,31
    +703,32 (+1,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 015,58
    +27,49 (+2,78 %)
     
  • Pétrole WTI

    60,92
    +1,17 (+1,96 %)
     
  • DAX

    13 985,37
    -54,43 (-0,39 %)
     
  • FTSE 100

    6 621,42
    +7,67 (+0,12 %)
     
  • Nasdaq

    13 150,66
    -208,13 (-1,56 %)
     
  • S&P 500

    3 841,70
    -28,59 (-0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 559,10
    +150,93 (+0,51 %)
     
  • HANG SENG

    29 880,42
    +784,56 (+2,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,3927
    -0,0029 (-0,21 %)
     

PRÉPAS 2021: les prépas face aux défis de la rentrée 2021

·2 min de lecture

Présentiel maintenu, petits effectifs, entraide… Les CPGE ont bien traversé la crise. Et se renforcent avec de nouvelles filières à la rentrée.

A l’heure où les étudiants de CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles) entament la dernière ligne droite avant les concours du printemps, Pascal Charpentier, proviseur du lycée Le Parc à Lyon et président de l’APLCPGE (Association des proviseurs de lycées à CPGE), se veut confiant. La pandémie n’est pas encore derrière nous, mais le plus difficile semble avoir été franchi: "Même décalés, les concours ont pu être organisés l’an dernier, et il y a une volonté partagée par toutes les écoles de prendre les mesures nécessaires – y compris des oraux à distance – pour des conditions “normales” pour l’édition 2021."

A découvrir

Les prépas redoublent d’ailleurs d’efforts pour entraîner au mieux les étudiants, qui en redemandent… Quoi de mieux qu’un enseignement qui se poursuit en présentiel – à quelques exceptions près –, ? "Elles dépendent des lycées, qui continuent de fonctionner normalement, reconnaît Serge Ferrari, proviseur du lycée Masséna, à Nice. Cette chance est appréciée des étudiants de CPGE." Tout comme l’accompagnement pédagogique et les faibles effectifs par classe. "Les professeurs ne ménagent pas leurs efforts!, assure Vincent Guigard, préfet des prépas de Sainte-Marie-Lyon. Chez nous, le tutorat est devenu la règle. Chaque professeur suit plus particulièrement un groupe de quatre à cinq préparationnaires."

Du côté des étudiants, tous reconnaissent qu’une solidarité est bien là et que les révisions collectives se sont imposées rapidement. A Fermat (Toulouse), par exemple, les première année se voient affecter une "classe de base", dans laquelle ils suivent la plupart des cours. Ils y travaillent en petits groupes, qui accueillent aussi les deuxième année, toujours prêts à prêter main-forte aux nouveaux venus.

Programmes rénovés

Avec tous ces efforts, l’image des prépas se modifie, comme le montre l’étude NewGen, réalisée par l’Edhec en mai dernier auprès des élèves de CPGE encore confinés. "95% des interrogés nous ont indiqué que la prépa avait été e[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi