La bourse ferme dans 3 h 16 min

Prélèvement à la source : le joli chèque du fisc que vous allez toucher le 15 janvier

1 / 2

Prélèvement à la source : le joli chèque du fisc que vous allez toucher le 15 janvier

Salarié à domicile, dons aux associations, investissement locatif… Pour ces dépenses, l'effort de trésorerie à prévoir sera amoindri grâce à un acompte fiscal.

Un acompte de 60% du bonus perçu l'année précédente : voilà ce qu'empocheront tous les 15 janvier les contribuables bénéficiant de crédits ou de réductions d'impôts dits "récurrents". Avant de recevoir le solde de 40%, en septembre de chaque année là aussi… De biens jolies étrennes, imaginées pour compenser le fait que les modalités de calcul du taux de prélèvement à la source ne tiennent pas compte de ces ristournes : sans cette avance, nombre de contribuables auraient en effet dû débourser trop d'impôt sur les huit premiers mois de l'année, avant d'être remboursés, en septembre, lors de la régularisation de la facture.

Voilà qui serait mal passé auprès des habitués de l'ancien système qui, s'ils étaient mensualisés, payaient une note fiscale d'ores et déjà rabotée. La mesure ne visera cependant pas tous les bonus. Seront ainsi éligibles à l'acompte les crédits d'impôt relatifs à la garde de jeunes enfants ou à l'emploi d'un salarié à domicile. Pareil pour les réductions d'impôts liées aux investissements locatifs (Pinel, Duflot, Scellier, Censi-Bouvard et logements en outre-mer). Sans oublier celles relatives aux frais d'hébergement en Ehpad ou accordées au titre des dons à des associations, et enfin le crédit d'impôt lié à des cotisations syndicales.

>> A lire aussi - Prélèvement à la source : surimposé en début d’année ? Voici comment vous faire rembourser

Il est prévu qu'aucun autre avantage que ceux ici énumérés n'ouvre droit à l'acompte, même si vous le percevez de manière récurrente, nous a confirmé la DGFIP. Sera donc exclue la réduction d'impôts attribuée aux contribuables ayant des enfants au collège, lycée ou dans l'enseignement supérieur. Tout comme le crédit d'impôt transition énergétique (pour les travaux de rénovation), la réduction d'impôts accordée suite à un investissement dans les PME, que ce soit en direct ou via des FIP et FCPI, les ristournes liées à un investissement dans des Sofica (destinées à soutenir le cinéma), la réduction d'impôts Girardin

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier locatif : un chèque de 2.380 euros en moyenne versé par le fisc le 15 janvier
Prélèvement à la source : les démarches à entamer dès le début janvier
Prélèvement à la source : le risque de bug n'est toujours pas à exclure...
Prélèvement à la source : surimposé en début d’année ? Voici comment vous faire rembourser
Prélèvement à la source : le gros chèque du FISC que vous allez toucher le 15 janvier