La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 285,24
    +12,53 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 657,03
    +16,48 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 210,10
    -43,03 (-0,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,0560
    -0,0028 (-0,26 %)
     
  • Gold future

    1 842,10
    +0,90 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    27 715,20
    -890,10 (-3,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    651,14
    -22,23 (-3,30 %)
     
  • Pétrole WTI

    112,70
    +0,49 (+0,44 %)
     
  • DAX

    13 981,91
    +99,61 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 389,98
    +87,24 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 331,48
    -57,02 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    3 894,47
    -6,32 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,03
    +336,19 (+1,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 717,24
    +596,56 (+2,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2489
    +0,0014 (+0,12 %)
     

Le préfet de police opposé au projet de réaménagement autour de la Tour Eiffel

Le préfet de police Didier Lallement a informé la maire de Paris Anne Hidalgo de son "opposition" au projet contesté de réaménagement entre le Trocadéro et la Tour Eiffel qui causerait, selon lui, d'importants problèmes de circulation, a-t-on appris vendredi 13 mai.

Le préfet de police a informé la maire de Paris de son "opposition" au projet contesté de réaménagement entre le Trocadéro et la Tour Eiffel qui causerait, selon lui, d'importants problèmes de circulation, a-t-on appris ce vendredi 13 mai. "Je vous informe de mon opposition à ce projet de restriction de la circulation dans le secteur de la Tour Eiffel", écrit le préfet dans un courrier daté de mardi, révélé par . "Par conséquent, je ne cosignerai aucune mesure réglementaire formalisant une modification de la police de circulation et du stationnement liée à ce projet", ajoute-t-il.

Le projet OnE choisi en 2019, pour lequel la mairie table désormais sur un budget de 107 millions d'euros, a été adopté début février par la majorité de gauche au pouvoir à Paris. Il vise notamment à la réduction de la place de la voiture de part et d'autre du pont d'Iéna, appelé à devenir "le premier pont végétalisé de Paris", ainsi que sur la création d'un "amphithéâtre végétalisé" place du Trocadéro, où la circulation sera réorganisée en demi-lune, et d'une promenade plantée sur le quai Branly.

"La fermeture à la circulation générale du Pont d'Iéna générera des reports de circulation importants sur les ponts de l'Alma, Grenelle et Bir-Hakeim et, dans une moindre mesure, sur les ponts Alexandre III et de la Concorde", affirme le préfet, s'appuyant sur les résultats d'une étude commandée par la mairie en février 2020. Sur la place du Trocadéro, le nouvel aménagement entraînera aussi "des retenues" sur les voies qui la desservent et pourrait gêner l'intervention des secours "en cas de sinistre au Palais de Chaillot", dit-il.

Un revirement "politique" pour la Ville

Le maire adjoint (PS) à l'urbanisme Emmanuel Grégoire s'est dit "très surpris de ce revirement", qu'il estime "politique", "sachant que la préfecture de police a rendu des avis favorables à toutes les étapes du projet". Anne Hidalgo "entend parler directement de ce sujet avec le futur gouvernement" afin de "régler politiquement[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles