La bourse est fermée

La préfète de Nouvelle-Aquitaine met l'environnement en tête des priorités

latribune.fr

Dans son intervention Fabienne Buccio, préfète de la Gironde et de Nouvelle-Aquitaine, a accordé une place centrale à l'environnement. Une dimension définitivement incontournable pour la représentante de l'Etat qui a souligné en substance "qu'il faut penser environnement dans chaque décision politique". Protection de la biodiversité, de la ressource en eau, accompagnement de la transition écologique, Fabienne Buccio s'est dite persuadée qu'il fallait traiter cette question au plus près des citoyens, que ce soit par le biais de la rénovation énergétique ou celui de la réduction de l'emploi des produits phytosanitaires dans l'agriculture.

Ce dernier sujet agricole lui a permis de faire le lien avec l'élaboration du nouveau contrat de plan état-région (CPER) "à signer courant 2020". Cette feuille de route coécrite par la Région et les services de l'Etat, qui permet de cofinancer un certain nombre de projets structurants, reste un outil important pour l'aménagement du territoire. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'Alain Rousset, président (PS) de la Nouvelle-Aquitaine, qui ne jure que par l'exemple fédéral allemand, avec ses "Länders" : ces puissants états régionaux dotés de leurs propres gouvernements, n'est pas un supporteur du maillage territorial à la Française, où l'Etat central est capable d'intervenir directement dans beaucoup de décisions locales. La préfète, qui est arrivée dans la région à la mi-avril 2019 semble l'avoir bien compris, mais ne s'en formalise pas et préfère se montrer positive.

Région et préfecture main dans la main

Fabienne Buccio a rappelé ainsi que la lutte pour la réduction de l'emploi des produits phytosanitaires est devenue, d'un commun accord entre les services de l'Etat et la Région, l'une des trois thématiques de ce CPER 2020. Qui sera le tout premier à être conçu par l'exécutif régional et la préfecture de Nouvelle-Aquitaine. Puisque le précédent poursuivait les programmes élaborés par

(...) Lire la suite sur La Tribune.fr


Fabienne Buccio face à un risque d’explosion au barrage de Caussade
Lac de Caussade : comment la préfète Fabienne Buccio démine ce dossier explosif
Le préfet Didier Lallement est remplacé par la préfète Fabienne Buccio
Développement économique : 60 % des postes supprimés à la Direccte Nouvelle-Aquitaine